Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Tence

Où '''glamper''' en Haute-Loire ?

jeu 30/05/2019 - 11:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Un service "prêt à camper tout confort" qui ravit les familles
Ces nouveaux modes de campings ont su convaincre les familles composées de parents de 40 à 50 ans avec leurs enfants, puis la tendance s'est démocratisée et ouverte aux grands-parents qui emmènent leurs petits enfants. Des services "prêts à camper" : tentes en toile typées "Safari", bulles de toile, cabanes avec filets suspendus-mezzanine, tentes ecochic ... Isolés ou semi-isolés ces logements insolites avec salle de bain et terrasses privatives sont prévus pour voyager été comme hiver et ce, même à 850 mètres d'altitude (ici à Tence).
----Où "glamper" ailleurs en Haute-Loire ? À Cosy Camp à Chamalières-sur-Loire, du côté de la "Roche aux fées" à Lapte ou encore de la "Cabane de Marie" au Chambon-sur-Lignon par exemple.-----Quelles sont les activités et attentes des "glampeurs" qui viennent en Haute-Loire ?
Selon Cathy Billamboz, l'une des quatre propriétaires des "Murmures du Lignon" à Tence, ce qui plaît aux touristes ce sont principalement le calme et la nature. Vient ensuite le désir de s'imprégner de la culture et de la gastronomie française. Côté sport, les vacanciers louent des vélos classiques... puis bien souvent dès le lendemain : "ils viennent louer un vélo électrique car ils sont épuisés et courbaturés", confie Cathy. Les vacanciers sportifs trouvent en Haute-Loire des randonnées d'exception et des spots d'escalade verdoyants. Ce camping a prévu de proposer des cours de yoga très prochainement pour faire découvrir ses quatre hectares boisés aux Altiligériens. La tendance est aussi à l'agritourisme avec l'observation d'animaux sauvages rendue possible par la proximité du Lignon, la pêche et bientôt une mini-ferme avec poules et lapins et un jardin botanique. 
Calme et fraîcheur : Le Graal des Lyonnais et des Ardéchois
Si à l'échelle nationale le camping de proximité est tendance, à Tence, aux "Murmures du Lignon" rares sont les Altiligériens qui s'adonnent à glamper. Ce sont plutôt les Lyonnais et les Ardéchois qui viennent louer des logements insolites à la recherche de calme et de fraîcheur pour les nuits d'été. En moyenne, un client parcourt 2h30 de route pour parvenir à ce camping tout confort. Un luxe que même les étrangers viennent apprécier.
Une tendance dont les pays du nord sont friands
Allemands, Belges et Néerlandais sont ravis d'apprendre qu'ils seront peu nombreux à venir profiter en même temps des charmes de la Haute-Loire. Très peu pour eux les campings de nos voisins Ardéchois saturés par la présence de leurs compatriotes. Ne leur en déplaise, ils constituaient tout de même 30% des clients en location en 2018 à venir des pays du nord de l'Europe. Une fréquentation étrangère d'ailleurs revue à la baisse en 2019 : 15% prévus (soit une baisse de 50%) car selon Cathy Billamboz : "les réservations de cette clientèle se font sur décembre, période à laquelle les Gilets jaunes ont fait parler d'eux à l'échelle internationale et auraient fait peur aux clients européens"
Des clients de plus en plus connectés
Plus de 80% des réservations se font sur Internet. Et 100% des personnes déjà venues une première fois réservent en ligne. Pour les 20% restants, ce sont les clients des "premières fois" sources d'angoisses qui appellent pour réserver et se rassurer. La clientèle est fidèle et la grande majorité revient d'année en année, certains sont même implantés sur le camping depuis près de 50 ans.
Tourisme oui, mais responsable !
Les travaux entrepris par les quatre propriétaires relèvent de l'écotourisme puisqu'ils visent la suppression du plastique au sein de leur camping. Ils misent sur des toiles, des matériaux bruts et le bois coupé sur le domaine même du camping a servi par exemple pour les bancs, les clôtures et autres poutres qui ont séché sur place avant d'être installées.
A.M.