Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Yssingeaux

Pays des Sucs : la collecte des déchets va coûter de plus en plus cher

dim 07/04/2019 - 14:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Écoles : un problème de fond qui pose question
Ce jeudi 4 avril 2019, lors du conseil communautaire des Sucs à Lapte, les élus ont d’abord procédé au vote du compte administratif 2018 et du budget primitif 2019. Claude François, pour l'opposition, a préféré s'abstenir. L'élu yssingelais justifie sa position : "c'est juste lié à un problème de fond par rapport à la communauté de communes. La CCDS a pris la compétence famille, donc scolaire. Mais c'est cette compétence qui semble mal ficelée car les conséquences sur le terrain ne sont pas bonnes. Depuis la circulaire de février 2012, la loi Carle qui est très encadrée, avec le système de la CCDS, il n’y a plus de parité entre les écoles privées et publiques. Le public a été délégué aux communes alors que le privé est du ressort de la communauté de communes. Les coûts moyens par enfant varient et il existe des différences selon les années. Moi, cela fait trois ans que j'explique que quelque chose ne va pas. » « Globalement, c'est pareil, Claude, » a soutenu Bernard Galot. « Peut-être mais localement ce n'est pas pareil », a défendu Claude François. « La parité n'est pas respectée. C'est pas réparti comme il faut. Les gens ne comprennent pas. Il faudrait aussi que les écoles privées soient gérées par les communes. Ce serait plus équitable.» L'élu communautaire a voulu nuancer sa position en affirmant : "mis à part ce problème technique, j'adhère complètement au reste : les propositions, les choix des investissements. C'est bien pour Yssingeaux".

Le coût du traitement des déchets va augmenter
Un des sujets soulevés à l'ordre du jour a été la question du coût des ordures ménagères dans les prochaines années. En 2018, l'élimination des déchets a coûté 1,3 millions d'euros. Évoquant la réforme inscrite dans le cadre de la loi sur la transition écologique, le président de la CCDS, Bernard Gallot, a affirmé qu’à l’avenir, la collecte des déchets va coûter de plus en plus cher. La TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) pourrait connaître une hausse significative de la mise en décharge et de l’incinération, à partir de 2021 et progressivement jusqu’en 2025. « L'avenir semble donc relativement compliqué », a avancé l’élu. « La solution serait de privilégier davantage le tri sélectif car l'enfouissement lui sera de plus en plus taxé », a-t-il déclaré. Pour mémoire, le coût du service déchets ménagers pour l'ensemble des communes de la CCDS (comprenant les ordures ménagères, le tri et la déchetterie) s’élevait en 2017 à 93,45 euros par an et par habitant, avec un coût à la tonne de 170,59 euros. Une convention pourrait être imaginée avec Altriom à Polignac qui est déjà pionnier en matière de tri. « Cela pourrait coûter cher dans les premiers temps mais on s’y retrouverait par la suite », a certifié le président de la communauté de communes des Sucs. « Et puis, les déchets qu’on ne paye pas sont ceux qu’on ne produit pas. Cela implique donc de continuer à porter les efforts sur la prévention, » a conclu le président des Sucs.

« Des complexités financières »
Enfin, a été abordé dans le cadre de la commission Famille Enfance présidée par André Defour,  la question de l’avenir du Teen’s Club à Yssingeaux. La faute à une baisse de fréquentation significative, la structure qui accueille les jeunes de 12 à 18 ans a été récemment mise en sommeil. « Il y a aujourd’hui des complexités financières. Le souhait du maire et du président de la CCDS, c’est qu’on trouve le moyen de le faire fonctionner de nouveau. On en saura plus dans les prochaines semaines », a certifié Bernard Gallot.

M-A.B.