Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

2e étape de la Coupe régionale : l'escalade en pleine envolée

dim 27/01/2019 - 14:11 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Félix, 10 ans, les cheveux longs et blonds, les yeux d'un bleu électrique, les mains blanchies par la magnésie, attend son tour devant ce grand bloc dont il espère atteindre le sommet, sans tomber. Ce jeune Isérois, grimpeur depuis l'âge de 5 ans participe ce dimanche 27 janvier 2019, à la deuxième étape (sur quatre) de la Coupe régionale d'escalade microbes (8-9 ans), poussins (10-11 ans), benjamins (12-13 ans). En tout, ce sont 140 compétiteurs en herbe qui ont répondu à l'invitation du Club Alpin Horizon Vertical, organisateur de l'événément. Trois disciplines leur sont proposées :

  • La vitesse, les grimpeurs doivent arriver tout en haut du mur le plus rapidement possible.
  • La difficulté consiste à grimper le plus haut possible le long d'une voie. Les grimpeurs sont encordés. Les poussins grimpent en moulinette. Les benjamins grimpent en tête.
  • Le bloc. Les compétiteurs grimpent le long de la structure d'une hauteur de 4m maximum, sans corde ni baudrier, leurs chutes éventuelles étant sécurisées par des matelas de réception.

  • (L'épreuve de difficulté lors de la 2e étape de la Coupe régionale microbes-poussins-benjamins, ce dimanche 27 janveir 2019. Photo DR/S.Ma)

    L'occasion pour les curieux -- mais l'assemblée était surtout composée de parents très actifs dans les encouragements -- de découvrir plus en détail ce sport qui pour la première fois de son histoire sera représenté aux prochains Jeux Olympiques, prévus en 2020 à Tokyo.
    Un sport en pleine expansion
    Une belle reconnaissance pour ce sport qui pendant très longtemps semblait inacessible, notamment aux sportifs urbains. Mais depuis quelques années, les murs et les blocs d'escalade poussent de-ci, de-là, en intérieur, et notamment dans des gymnases, comme en témoigne Suzanne Mathieu, présidente de jury 2 rencontrée à l'occasion de la 2e étape de la Coupe régionale.

    Côté Haute-Loire, on peut notamment citer le mur d'escalade de Monistrol-sur-Loire, ainsi que celui du gymnase Massot au Puy-en-Velay rénové fin 2016 dans le cadre du projet "Grand Massot". Un outil d'ailleurs très utilisé par les élèves des collèges Saint-Jacques de Compostelle, Lafayette et Jules Vallès, en plus des 350 licenciés du Club Alpin Horizon Vertical.

    >> A lire : Anouck Jaubert reste championne du monde d'escalade de vitesse
    Quelles sont les qualités d'un bon grimpeur ?

    Stéphanie Marin