Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Gilets Jaunes : des barrages filtrants à la Chaise-Dieu et aux Fangeas

ven 16/11/2018 - 17:44 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

A ce jour, deux manifestations ont été officiellement déclarées en préfecture. La première, à l'initiative des Gilets jaunes du Velay, concerne le blocage par une opération escargot, de la RN88 entre Blavozy et Brives-Charensac. La seconde déclaration pour l'installation de barrages filtrants sur les ronds-points La Croix du Fau sur la RD588 et le rond-point La Dielle sur la RD19 situés sur la commune de Cistrières, non loin de la Chaise-Dieu. L'opération devrait démarrer dès 8 heures et se terminer vers 18 heures.

La rumeur courait depuis quelques jours. Le rond-point des Fangeas situé sur la commune de Solignac-sur-Loire sera-t-il bloqué ou pas ? D'après nos informations, des barrages filtrants seront bien installés samedi matin autour de ce carrefour alimenté par la RN88 depuis Les Baraques et Costaros ainsi que par la D906 depuis Saint-Christophe-sur-Dolaizon. Un proche des organisateurs de cette mobilisation nous informait un peu plus tôt dans la journée qu'une déclaration avait été déposée en préfecture. Une information démentie par le directeur de cabinet du préfet, Franck Christophe. 

>> A lire : Hausse du prix des carburants : les RN88 et 102 ciblées par les Gilets jaunes


Du monde à la pompe
Hasard ou psychose ? Ce vendredi 16 novembre, à 15 heures, il y avait foule dans les stations services Super U d'Aiguilhe et Total du Puy-en-Velay. La majorité des automobilistes interrogés, index pointé vers la jauge de niveau de carburant, devaient "vraiment" remplir le réservoir de leur véhicule. Quelques-uns ont avoué anticiper un éventuel durcissement du mouvement citoyen. "On est au-delà de la fréquentation "normale", témoigne le caissier à la Station U. Depuis 9 heures ce matin, c'est comme ça, en flux continu et même entre 12h et 14h, ça n'a pas arrêté d'après les relevés des automates". Une opération de carburants à prix coûtant peut également expliquer la forte affluence dans les stations services !
Stéphanie Marin