Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Parking relais : bientôt 150 places de plus aux abords du Puy

mer 17/10/2018 - 14:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

----Améliorer la mobilité
Ces nouveaux projets ont pour objectif de faciliter la circulation et le stationnement en centre-ville pour les clients, et de permettre aux salariés venant de l'extérieur de stationner à la journée à prix réduit, soit 20 euros l'abonnement mensuel.-----"La Ville doit être très attentive à toutes les réserves foncières qui se libérent." L'intervention de Michel Chapuis, maire du Puy-en-Velay, illustrait ce mercredi 17 octobre 2018, au matin, la présentation d'un parking relais qui poussera de terre le long de l'avenue Maréchal Foch, à l'intersection de la rue Henri Dunant. La future réalisation de ce nouvel aménagement est rendue possible grâce à l'acquisition d'un terrain privé de 1 650m², estimé à 140 000 euros mais acheté par la municipalité 180 000 euros. Un prix d'achat qui, lors du Conseil municipal du Puy qui s'est tenu ce même mercredi au soir, a interrogé les élus d'opposition et notamment Didier Allibert qui affirmait que du perchlorétylène, entre autres produits chimiques, avait été entreposé sur ce terrain. "Pour moi, il vaut zéro euro ou un euro symbolique !" D'ailleurs, du côté de la majorité, trois élus se sont abstenus sur ce dossier dont Jacques Labrosse arguant que le coût d'achat du terrain "est 25% au-dessus du prix des domaines, ce n'est pas une habitude à prendre." Si Michel Chapuis a entendu ce dernier argument, arrêté préfectoral instituant les servitudes d'utilité publique en main, il a tenté d'expliquer à Didier Allibert que la présence autrefois de "perchlorétylène stocké dans une cuve" n'empêchait en rien la construction d'un parking. Au terme d'un débat houleux, aucun n'a cédé.

Débarrasée de ce bâtiment vieillissant, cette friche industrielle deviendra donc un parking relais pouvant accueillir une cinquantaine de véhicules dans un premier temps, car un projet d'extension serait tout à fait possible, la Ville étant déjà propriétaire du terrain voisin. "Ça nous permettra d'avoir un parking de proximité du côté de l'entrée sud du Puy et à très grande proximité du centre-ville avec un bassin d'emploi important autour puisqu'on a par exemple le lycée Jean Monnet, la CPAM, la CAF, les salariés de la prison, etc. Il y a un fort potentiel et en plus c'est un endroit stratégique puisqu'à terme, l'entrée principale du Puy avec la route du Fieu, tombera directement sur ce parking", explique l'édile du Puy.

>>A lire aussi : Le Puy : le parking d'Estroulhas gratuit jusqu'en janvier 2019 
Après la place de la Libération et l'avenue Foch, la route Montredon
D'autres parcelles, cette fois propriétés du Centre hospitalier Sainte-Marie, sont en cours d'acquisition, de l'autre côté de la cité vellave, route de Montredon. Les terrains d'une surface totale de 8 418m² et d'une valeur de 36 197 euros, accueilleront, entre autres, un parking relais supplémentaire d'une centaine de places. "On pourrait avoir des gens qui viennent du côté de la vallée de la Loire. Il n'est pas loin du Pôle Intermodal et il pourrait être desservi par la navette gratuite de ce pôle." Des transports en commun gratuits seront également mis en place du côté de l'avenue Foch.

Concernant le parking relais de la route de Montredon, ce n'est pas le coût d'achat qui inquiétait l'opposition mercredi soir mais le choix de revêtements qui devra être fait pour ce futur aménagement qui est situé en zone inondable. "Il existe des revêtements de bitume qui permettent aux eaux de s'infiltrer. Soyez sûrs que nous entendons mener les réflexions qui s'imposent en matière d'écologie et de sécurité", a répondu Michel Chapuis. 
Stéphanie Marin