Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Des concentrations de pollens d'ambroisie en hausse dans la région

dim 19/08/2018 - 12:22 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

Le bulletin allergo pollinique publié le 17 août 2018 sur le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), alerte la population d'un risque d'allergie important dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Les concentrations de pollens d'ambroisie dans l'air, qui génèrent de fortes allergies ; sont en hausse, notamment chez nos voisins ardéchois et dans la Drôme. "Après la canicule du début du mois et les orages qui ont suivi, le temps redevient proche des normales de saison et la semaine qui vient s'annonce belle et ensoleillée et sera très favorable à la dispersion des pollens d'ambroisie", explique le RNSA.
Qu'est-ce que l'ambroisie ?
L’ambroisie à feuille d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante envahissante originaire d’Amérique du nord, supposée introduite pour la première fois en France en 1863. Aujourd’hui, l’ambroisie est majoritairement présente dans la vallée du Rhône mais son aire de répartition s’élargit d’année en année sur le territoire national. Des plants d’ambroisie sont désormais observés dans la plupart des régions françaises dont l'Auvergne-Rhône-Alpes.
Une plante hautement allergisante
Le pollen de l’ambroisie est très allergisant et responsable de diverses pathologies notamment de l’appareil respiratoire. Il suffit de quelques grains de pollen par mètre cube d’air pour que des symptômes apparaissent chez les sujets sensibles : rhinite survenant en août-septembre et pouvant s’associer d’écoulement nasal, de toux, de conjonctivite, voire de symptômes respiratoires tels que trachéite, et parfois d’urticaire ou d’eczéma. Dans 50% des cas, l’allergie à l’ambroisie peut entraîner l’apparition de l’asthme ou provoquer son aggravation.
Conseils pratiques pour se protéger des pollens
Rincez vos cheveux le soir, aérez votre domicile au moins dix minutes par jour avant le lever et après le coucher du soleil, évitez de faire sécher le linge à l'extérieur, gardez les vitres des voitures fermées, évitez les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens.