Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Repérez les radars fixes sur vos trajets

ven 06/07/2018 - 18:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Avec la carte de France des radars fixes mise en ligne, ce mercredi 4 juillet 2018, par la Sécurité routière, il vous est désormais possible de connaître à l’avance les endroits où il vous faudra absolument veiller à ne pas dépasser la limite de vitesse si vous ne voulez pas être alignés.

> Voir la carte des radars fixes en France

En Haute-Loire, vous les connaissez pour la plupart, à force de passer devant, prune à la clé ou non. Mais il peut être bon d’avoir les emplacements des 21 radars fixes en têtes.
14 d’entre eux flashent dans les deux sens.
Deux sont « discriminants », c’est-à-dire qu’ils distinguent les camions des voitures.
Un mesure votre vitesse moyenne (le radar tronçon de la RN88 à Pradelles).
Du côté d’Arvant, deux radars vous épinglent si vous franchissez le passage à niveau (quelle que soit votre vitesse).
A ce propos, le passage à niveau de Salzuit est en cours de remplacement par un pont-route au-dessus de la voie ferrée de la ligne Clermont-Nîmes. Les travaux ont commencé en mars et doivent durer 18 mois. Ce radar devenait donc inutile. Il a été enlevé récemment. Or, il figure encore sur la carte nationale des radars fixes. La préfecture de la Haute-Loire l’a signalé au ministère.
Et puis, n’oublions pas les deux radars chantier dits « autonomes » qui ne figurent pas sur la carte.

Des radars qui détectent les téléphones au volant ?
A noter que le préfet de la Haute-Loire, Yves Rousset, a fait une demande de plusieurs dizaines de radars tourelles dans un avenir plus ou moins proche. Le 10 septembre 2018, il a précisé qu'il avait placé une commande de pas moins de 80 radars tourelles. Cet équipement en plus d’être capable de contrôler jusqu’à 30 véhicules en même temps, pourra in fine, selon ses fonctionnalités, détecter d’autres infractions comme un dépassement dangereux ou encore l’usage d’un téléphone portable par un automobiliste. Le tout sans même qu’on ne s’en rende compte, puisque le flash est infrarouge. Certains ne seraient d’ailleurs que des leurres.

> Lire aussi :

Les forces de l’ordre dans la peau d’Harry Potter

Palmarès des radars : l'implacable efficacité des radars chantier

À quoi sert l'argent des radars automatiques?