Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

338 sportifs ont bravé la nuit et le froid du Puy à Firminy

dim 20/11/2016 - 20:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Lampe frontale et vêtements chauds étaient de rigueur la nuit de samedi 19 à dimanche 20 novembre 2016. Le 48ème raid le Puy - Firminy s'est déroulé ce week-end.
Les sportifs se sont donné rendez-vous à minuit la nuit de samedi à dimanche pour 68 km. Le fameux raid pédestre nocturne reliant les villes du Puy-en-Velay et de Firminy était de retour cette année.
Des heures pour 68 km
Peu de changement au niveau du parcours ont été effectués.  Les participants se sont habillés chaudement. Munis de leur lampe frontale, ils se sont lancés depuis le stade Lafayette du Puy-en-Velay pour s’enfoncer dans la nuit. Les organisateurs comptent un minimum six heures pour relier les deux communes.
Un raid de plus en plus connu
Les 338 participants ont pu traverser le département sans changement significatif du parcours. Gérard Chambon, président de l'association organisatrice, le Centre laïque culturel et sportif de Firminy, est fier de l’événement : « Cette course nocturne est devenue très connue dans la France entière ! ». En effet, les organisateurs ont constaté que les participants venaient de plus en plus loin, preuve irréfutable du succès de la course.
Motivés peu importe l'heure
Ce sont 80 bénévoles qui se sont mobilisés pour tout préparer que ce soit le balisage, les inscriptions ou encore le ravitaillement. Le Secours populaire et l’association L’Ondine 4x4 ont également participé à l’organisation du raid. Tous ces bénévoles n’étaient pas seuls. Malgré l’heure tardive, de nombreux spectateurs sont venus encourager les coureurs en pleine nuit.

Un très bon cru
Et c'est Cédric Celarier, de Saint-Just-Saint-Rambert, qui l'emporte haut la main, franchissant la ligne d'arrivée à Firminy dès 5h50 du matin dimanche. La première féminine, elle, est arrivée à 7h23 : Séverine Cherbut e classe 17ème au général.
Gérard Chambon est très satisfait de cette édition : "ça s'est très bien passé. La météo était avec nous. Les 80 bénévoles ont fait du très bon travail. L'organisation était impeccable. Même le premier, pour qui c'était une prémière, a trouvé le balisage et les sept ravitaillement très bien". Et de saluer le doyen de la course, Pierre Chabert, 84 ans, de Saint-Genis Laval (42) mais aussi les 158 randonneurs qui sont partis de Beaux à 6 heures du matin pour une marche de 38km jusqu'à Firminy.
Ce sont donc au total près de 500 coureurs et marcheurs qui ont participé cette année, soit une vingtaine de plus que l'an passé, avec une vingtaine d'abandons, comme l'an dernier, car les participants sont "très bien entraînés", félicite Gérard Chambon.

>Le classement des 130 premiers

>Les autres coureurs par liste alphabétique jusqu’à 14h45.

G.JG.