Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Yssingeaux

MICKEY 3D enflamme le manège du centre équestre d’Yssingeaux

sam 08/10/2016 - 12:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

Il faisait plutôt frais ce vendredi 7 Octobre en soirée dans le manège du centre équestre pour ce premier concert du festival du Chant des Sucs.
C’est le groupe Karpatt qui a ouvert le bal et entrepris de chauffer le site, métamorphosé en salle de spectacle géante.
Armés de leurs guitares acoustiques, d’une contrebasse et d’un humour décapant, ils ont invité le public à bouger sur des airs de rumbas endiablés.

Des tubes tatoués dans l’inconscient collectif
Juste après le changement de plateau, Mickaël Furnon et sa troupe, alias Mickey 3D, ont investi la scène, accompagnés de puissants jeux de lumière.
Le Forézien a d’abord proposé des chansons de son tout dernier album « Sebolavy », sorti en avril dernier. Puis il a revisité son répertoire plus ancien, notamment avec les tubes de l’époque comme « Matador » et « Respire » qui sont tatoués dans l’inconscient collectif.
Comme Karpatt,  il a tenu à remercier Yvan Marc, le chanteur de Saint-Julien Chapteuil, qui est l’initiateur de cette première édition du festival des Sucs, ainsi que les élèves de BTS DATR (Développement, animation des territoires ruraux) du lycée agricole yssingelais qui ont réalisé la mise en œuvre des spectacles.
A l’heure du rappel, le Montbrisonnais qui a fait son enfance au Puy-en-Velay, à Guitard, a enchaîné avec « Rallonge tes rêves » et « Johnny Rep », où il fait allusion au chaudron de Saint-Etienne et aux Verts, ce qui a beaucoup plu aux supporters de l’équipe de foot stéphanoise.

"Il a des textes intelligents et engagés"
Après son tour de chant, Michaël Furnon est venu naturellement à la rencontre de ses fans. Emilie et Cédric, de Saint-Maurice de Lignon, ne le connaissaient que par le titre « Respire » datant de quelques années. Pour eux, c’est une bonne surprise. « Il a des textes intelligents et engagés, et ses mélodies sont entraînantes », s’exclame la jeune fille.

1 500 entrées enregistrées
Ce concert est le point de départ du festival du Chant des Sucs, qui se poursuit jusqu'au 15 octobre dans sept communes de l’Yssingelais. Il est porté par le lycée agricole George Sand, la Ville d’Yssingeaux et les trois partenaires 2SI2LA, Charivari et Perpalouie. 1 500 entrées ont été enregistrées lors de ce premier concert au grand manège d'Yssingeaux pour une jauge maximale de 1 800 places.

M-A.B.