Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Les cirques de Polo entrent en piste

jeu 28/07/2016 - 16:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

« C’est exceptionnel ce que vous faites ! » Les visiteurs sont abasourdis par ce qu’ils voient en passant la porte du 6 rue porte Aiguières au Puy-en-Velay. Paul Mathieu, dit « Polo » a investi le magasin vide pour un mois. Il y présente une infime partie de sa collection de miniatures de cirques, qu’il fabrique lui-même.
Une grande première au Puy
« J’ai toujours adoré les cirques. A 7 ou 8 ans, j’ai fugué avec l’un d’eux », raconte l’artiste. Il a beau chercher… Il n’arrive pas à trouver une explication à sa passion des miniatures et du cirque. « Ça a toujours été là, et ça ne s’évacuera jamais ! »
En sortant de l’hôpital avec une mauvaise nouvelle à 1998, Paul Mathieu a pris la décision d’informatiser son magasin, la librairie Interlude rue Pannessac au Puy, pour avoir plus de temps à consacrer à sa passion. Il y a cinq ans, il a vendu sa librairie. Il parcourt la France de temps en temps pour exposer ses créations comme au célèbre Cirque d'Hiver. Paradoxalement, c'est la première fois qu'il expose au Puy-en-Velay, ville dans laquelle il réside.
----Infos pratiques
L’exposition de Paul Mathieu est ouverte jusqu’au 25 août de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures en semaine, et de 10 à 19 heures les samedis.
L’entrée est gratuite.-----Une bonne nouvelle pour la rue
Cet été, il a trouvé le magasin vide. « Mon ancienne librairie va s’installer ici à la fin de l’été », explique-t-il. En attendant, le propriétaire a laissé Polo s’installer un mois. « Il y a une semaine, je ne savais même pas que je serai ici », s’amuse-t-il. Ouvert depuis mardi 26 juillet, il a déjà vu défiler des centaines de personnes, curieuses de voir des affiches de cirques sur la devanture. « Hier, j’ai dû demander aux gens de ne plus rentrer, on ne circulait plus à l’intérieur. » Polo laisse les gens découvrir son travail et répond à leurs nombreuses questions. Une animation bienvenue dans la rue. Jean-Pierre Giroud, le représentant des commerçants témoigne : « On l’a vu s’installer… C’est une très bonne surprise ». Pour le remercier, une petite fête de bienvenue est organisée ce jeudi 28 juillet par les commerçants voisins. Une attention qui touche l’ex-libraire. Il pourra leur raconter son histoire sauf si ça modestie l’en empêche : « Je ne suis pas à la recherche de reconnaissance ».
Des milliers de miniatures
La toute première maquette de Polo, c’est le cirque Bouglione des années 60. Le convoi de camions est stoppé en montagne pour un éboulement. L’artiste a représenté la scène avec minutie : une partie de l’équipe du cirque dégage les rochers armé de pioches. L’autre mange en attendant de pouvoir reprendre la route.
Polo a réalisé d’autres maquettes de ce cirque. L’une d’elles présente également un autre convoi tiré par des chevaux et des éléphants comme c’était le cas au XIXe siècle. « Quand je leur ai présenté les miniatures, je leur avais fait la surprise : toutes les caravanes portent le nom ‘Circo Boglioni’. » Pour le remercier, Emilien Bouglione, lui a peint un tableau qui accompagne désormais la maquette.
Paul Mathieu a également créé son "CircoPolo". Imposant, il occupe la majorité du magasin. « Il y a 4 000 personnages assis », indique-t-il. Il les a tous fabriqués et peints.

Depuis trois ans, Paul Mathieu travaille sur un convoi d'une ménagerie. Ce qu’il a déjà réalisé est exposé. « Il sera fini d’ici trois ans », précise-t-il avec un sourire malicieux. « Vous savez, je me lève en pensant "cirque" ! » Tant pour son talent que pour sa personnalité, Polo vaut le détour.

Emma Jouve