Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Votoclop: un cendrier ludique pour ne plus jeter ses mégots à terre

ven 20/05/2016 - 00:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Elles sont cinq à Paris, ces mardi 7 et mercredi 8 juin 2016, à représenter l'Auvergne au concours européen de mini-entreprises EPA (Entreprendre Pour Apprendre). Cinq élèves de seconde PFEG (Principes Fondamentaux de l'Economie et de la Gestion) du lycée public Simone Weil du Puy-en-Velay. Avec 59 autres camarades du lycée, ainsi que des élèves en mention complémentaire zinguerie du BTP du CFA (Centre de formation des apprentis) de Haute-Loire à Bains, ils présenteront leur produit.
« Votoclop » est un cendrier mural à installer dans les lieux de concentration de fumeurs. Ludique, il incite à jeter son mégot dans le cendrier.

Avant de partir pour Paris, les cinq représentantes d'Ecoterre ont répondu aux questions d'NRJ Haute-Loire. Comment est née l'idée de commercialiser le « Votoclop » ? La réponse de Mathilde Palhier.

----La boîte est faite de matériaux recyclés. Les acheteurs sont mis en contact avec une entreprise qui recycle les mégots sous forme de bitume.-----Le 13 mai dernier, toutes les mini-entreprises d'Auvergne ont présenté leurs projets à Clermont-Ferrand. 15 élèves d'Ecoterre avait fait le déplacement pour présenter « Votoclop ».
La PDG de la mini-entreprise Ecoterre, Emilie Grand, nous raconte cette épreuve remportée haut la main et ce qui les attend à Paris.

Leurs professeurs, Serge Montagne, professeur au CFA de Bains, Marlène Christin, Muriel Szostak et Léa Montagne, professeures au lycée Simone Weil, espèrent que l'aventure se poursuivra et que les élèves pourront accéder au niveau international.

Annabel Walker