Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Bains

VIDEO. Une voiture en kit ''made in'' Bains

mer 13/04/2016 - 16:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Ce mardi 12 avril, les sapeurs-pompiers sont venus récupérer la voiture en kit conçue par l'Institut de formation professionnelle de Bains (IFP). Quelques apprentis étaient présents ainsi que les responsables de l'établissement et du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS).
Douze mois pour tout démonter
Depuis un an, de nombreux apprentis de l'établissement travaillent sur ce projet de voiture en kit. "Il y a eu plusieurs groupes. Les CAP 1ère année se sont penchés sur le démontage, les 2ème année sur la ----Être volontaire
Les sapeurs-pompiers profitent de l'occasion pour sensibiliser les jeunes et recruter des volontaires. Un pompier sera présent tous les mercredis du mois au foyer de l'établissement de 12h30 à 13h40 pour répondre à toutes les interrogations.-----modification de la structure et les Bac Pro sur l'exécution des travaux", précise Philippe Mourleyre, enseignant à l'IFP. Entre la modification du système de freinage au remontage de l'intérieur de la voiture...il y en avait pour toutes les compétences.
C'est la fin des épaves
"Le but, c'était de faire une voiture facile à démonter pour que les pompiers puissent s'y entraîner dessus et faire des simulations", Loïc Abrial, en deuxième année du CAP carrosserie, résume parfaitement le défi qui a été lancé à l'IFP de Bains. En réalité, c'est la troisième voiture à sortir des ateliers de l'IFP. "Ça sera la dernière", précise le colonel Alain Mailhé, directeur départemental du SDIS et chef de corps des sapeurs-pompiers de la Haute-Loire. Chacun des véhicules va rejoindre un centre principal de secours : Brioude, Yssingeaux et le Puy-en-Velay. "Au lieu d'avoir à travailler sur plusieurs épaves, on a les voitures qui se montent et démontent", s'enthousiasme le colonel.

Les sapeurs-pompiers pensent à d'autres missions pour les apprentis. "Il y a d'autres projets à l'étude. (...) Comme un caisson thermique. C'est un volume ou on fait de l'incendie pour observer les différents phénomènes thermiques".

Pas convaincu ? Les apprentis ont fait une démonstration.

Emma Jouve