Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Les camping-cars, nouveau levier économique pour l'agglo du Puy ?

ven 04/03/2016 - 19:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

La communauté d'agglomération du Puy a décidé, lors de sa réunion en conseil communautaire ce jeudi 3 mars 2016, de signer une convention d'occupation du sol sur le site du Pôle d'Echange Intermodal de la gare SNCF avec "Camping car Park", une société spécialisée dans ce marché.
Le principe est simple : permettre l'accueil 24 heures sur 24 et sept jours sur sept des camping-caristes, moyennant le paiement automatisé d'une redevance.

L'opposition regrette que l'on confie "à une société privée la gestion d'une installation publique"
Pour assurer la gestion quotidienne de ce nouvel équipement (encaissement automatisé, suivi, contrôle et maintenance de cette aire d'accueil), la collectivité a choisi une délégation de service public (DSP), car “elle nécessite un savoir-faire que les services de l'agglo ne possèdent pas”, se justifie-t-elle.
Déjà en juin dernier, l'élu d'opposition Laurent Johanny avait pointé du doigt : "une nouvelle fois, l'exécutif choisit de confier à une société privée la gestion d'une installation publique, pour laquelle les citoyens de l'agglo ont contribué à travers leurs impôts". 

Un levier touristique que comptent actionner les élus
Cette société met en réseau les camping-caristes et propose "des séjours clefs en main" en passant par ces équipements. Cette entreprise offre aujourd'hui 50 destinations, "avec des services sur-mesure comme des applis mobiles et des sites internet dédiés, et elle est suivie par plus de 90 000 clients", développe le service communication de la collectivité, manifestement séduit par l'offre commerciale de "Camping car Park".
Bien plus qu'un espace d'accueil des camping-cars, c'est un véritable outil de développement touristique sur leqeul comptent s'appuyer les élus de l'agglo du Puy, argumentant alors sur "une vue panoramique imprenable sur les monuments du Puy", mais aussi sur "un espace arboré et clos".

----Comme il s'agit d'un service payant, la fréquentation de l'aire gratuite au pied du rocher ne devrait guère fluctuer. En revanche, il est fort probable que le camping du Puy voit une partie de sa clientèle rejoindre les hauteurs du Puy.-----Une partie de la clientèle du camping municpal siphonnée ?
Rappelons que le camping du Puy-en-Velay, lui aussi en délégation de service public (DSP), avait l'habitude de recevoir de nombreux camping-caristes lors de la saison estivale. L'ancien gérant avait d'ailleurs déploré la création d'une aire d'accueil (sommaire et gratuite) au pied du rocher d'Aiguilhe... à moins de deux minutes à pied du camping. 
C'était pour lui un grand manque à gagner. Est-ce par ce qu'il s'était plaint qu'il  avait été écarté au moment de renouveler le contrat de DSP ? L'opposition (PS) du conseil municipal du Puy avait en tout cas pris sa défense, soulignant les nombreux investissements réalisés et regrettant qu'un jeune habitant du bassin du Puy soit ainsi écarté au profit d'une grande société