Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Brioude

Brioude : un forum de l'emploi pour faire tomber les barrières

jeu 22/10/2015 - 17:59 , Mise à jour le 22/10/2015 à 17:59

Le bassin d’emploi de Brioude s’étend sur 1 686 km2, englobe 101 communes et compte 44 000 habitants. Sur ces 44 000 habitants, 3 812 étaient inscrits au Pôle Emploi de Brioude au 31 août dernier. Et sur ces 3 812 demandeurs d’emploi, 1 986 n’ont aucune activité. Le forum de l'emploi et de la formation qui s'est tenu à la salle polyvalente, jeudi 15 octobre, a permis à 300 d'entre eux de rencontrer les représentants d'une quarantaine d’organismes de formation, d’agences d’intérim, de chantiers d’insertion et d’entreprises qui recrutent, dans les domaines de l’industrie, du commerce, de l'hébergement touristique, de la sécurité ou du service à la personne.

 

Franchir les barrières
« L’objectif est de rapprocher demandeurs d’emploi et recruteurs sur le principe d'entretiens courts », a expliqué Hervé Pichon, directeur du Pôle Emploi de Brioude. « L'avantage c'est que les demandeurs d'emploi ont ici une vision d'ensemble du marché de l'emploi et peuvent découvrir des choses auxquelles ils n'auraient pas pensé. Et surtout, ils peuvent rencontrer directement les recruteurs en franchissant certaines barrières, comme par exemple celle de la secrétaire ». Ou celles du CV et de la lettre de motivation, car parfois, pour décrocher un poste, il ne suffit pas d'avoir des compétences, il faut aussi savoir se vendre. Et sur le papier ce n'est pas forcément évident.

 

Pas facile de se vendre
Martine en a bien conscience, elle qui enchaîne les contrats en intérim depuis cinq ans, dans le secteur administratif. « L'intérim me plait parce que je change régulièrement et je découvre des choses différentes », a-t-elle confié. « Mais j'approche de la cinquantaine et je sais bien que mon âge à lui seul décourage les recruteurs de lire mon CV ». Un frein que le forum lève. « Ici, les recruteurs rencontrent des personnes dont ils auraient écarté le CV d'office », a poursuivi Hervé Pichon. « Les critères de recrutement en sont élargis. Il n'y a pas forcément de concrétisation le jour-même, mais ce premier contact peut conduire à un deuxième entretien pour transformer l'essai ».
Pour valoriser les périodes d'inactivité
Qui plus est, participer au forum, comme suivre des stages ou des formations, permet aux demandeurs d'emploi de valoriser leurs périodes d’inactivité. Tout en s'informant sur la création ou la reprise d'entreprise, la validation des acquis, les stratégies de recherche d’emploi, les clés permettant de rédiger une lettre de motivation susceptible de retenir l’attention, ou encore les services à distance, comme la nouvelle plate-forme de Pôle emploi, emploi-store.fr, créée début juillet.

I.A.