Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Lavoûte : la voiture termine sa course une quarantaine de mètres en contrebas

ven 25/09/2015 - 21:23 , Mise à jour le 25/09/2015 à 21:23

C'est un véhicule seul qui est en cause dans ce terrible accident de la route, qui s'est produit le long de la Départementale 25, à quelques pas du lieu-dit "Tholence", commune de Lavoûte-sur-Loire, en direction de Saint-Paulien, peu avant 16h30.
La conductrice a perdu le contrôle de son véhicule avant de quitter la route, traverser un pré et s'enfoncer dans un ravin, une quarantaine de mètres en contrebas. Les circonstances de l'accident demeurent à élucider par les services de gendarmerie mais aucune trace de freinage n'a été constatée sur place.

Une 22ème victime de la route en Haute-Loire
Lorsque les secours sont arrivés sur place, une bonne vingtaine d'hommes (outre les services de gendarmerie) depuis les centres de secours de Rosières, Saint-Vincent, Le Puy, Saint-Paulien, retournac et Vorey, dont une équipe du groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP), l'octogénaire, passager, était incarcéré dans le véhicule.
La conductrice, sa soeur, a été prise en charge par le Samu, elle était consciente mais semblait sérieusement atteinte. Le lieutenant Denis Martel revient sur le bilan de ce terrible accident de la route au micro de Zoomdici.


Probablement un grand nombre de tonneaux avant de s'immobiliser en contrebas

On peut penser que le véhicule arrivait avec une certaine vitesse lorsqu'il a quitté la chaussée, et il a probablement fait un grand nombre de tonneaux avant de s'immobiliser une quarantaine de mètres en contrebas.
Difficile de savoir s'il a sectionné des arbres dans sa chute car les secours ont fait le passage, en débroussaillant un peu, afin d'accéder le plus rapidement possible au véhicule et à ses occupants.

----Sur l'ensemble de l'année civile, en 2014, les routes de Haute-Loire avaient été le théâtre de 19 décès (contre 23 en 2013).
-----Presque deux fois plus d'accidents mortels en Haute-Loire
La mortalité routière est en augmentation dans la région Auvergne. Les derniers chiffres sont clairs : 85 personnes ont perdu la vie sur les routes d'Auvergne depuis janvier. Soit 11 de plus par rapport à la même période en 2014. La situation est très différente selon les départements.
Le Puy-de-Dôme est le plus mortel, avec 30 décès, suivi par l’Allier (26 morts). Le territoire qui enregistre la plus forte augmentation est la Haute-Loire : 22 personnes y ont perdu la vie, contre 12 l’année dernière à la même époque. Le Cantal s’en sort mieux, avec huit accidents mortels.

Maxime Pitavy