Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Accueil des réfugiés : oui mais temporairement pour Laurent Wauquiez

ven 11/09/2015 - 17:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

"Nous accueillons déjà des réfugiés sur le bassin du Puy. Arrivés en France depuis le mois de mars, nous venons d'accueillir sur l'agglomération, une famille irakienne, réfugiée politique, un couple avec quatre enfants qui sont aujourd'hui scolarisés à l'école Sainte Thérèse du Val Vert et au Pôle La Chartreuse. C'est notre devoir d'aider des familles.
Mais on attend de connaître les conditions proposées par le Gouvernement, et avoir l'assurance que si on accueille des réfugiés politiques d'un côté, on aura moins d'immigrés clandestins, et moins de migrants économiques de l'autre côté, et que cet accueil restera temporaire.
On accueille des réfugiés politiques qui sont chassés par une crise importante en Syrie et en Irak. Mais quand les conditions seront à nouveau réunies pour un retour en Irak et en Syrie, ils devront pouvoir y retourner.
Cet accueil de réfugiés peut être aussi enrichissant, en permettant des échanges, des rencontres entre familles, d'apprendre le français et de s'ouvrir sur ce qu'est l'Europe. Ce n'est pas pour moi quelque chose de négatif.
Mais, je constate que l'on est en train de traiter la fièvre, et que l'on ne traite pas la maladie. Il faut se pencher sur la question du règlement du conflit en Syrie et en Irak."

Ce samedi 12 septembre 2015, à 11 heures, un rassemblement est organisé devant la préfecture du Puy-en-Velay, pour soutenir l'accueil des réfugiés.