Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Bac 2015 : près de 94 % des candidats l'ont eu en Haute-Loire

jeu 16/07/2015 - 17:14 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

En Auvergne, c'est en Haute-Loire que l’on réussit le mieux son bac : 93,8 % de réussite, après rattrapage, cette année. C'est 1,5 point de plus que la moyenne académique (92,3%). Mais c'est tout de même en légère baisse par rapport à l'an dernier (94,1%). En cause : surtout les bac techno, en chute de près de 2,8 points. A l'inverse, les bac littéraires gagnent 8,7 points.

> Les résultats du bac 2015 en Haute-Loire par filière :

 

En Auvergne
Dans l'académie de Clermont-Ferrand, 8068 candidats se sont présentés aux baccalauréats général et technologique. Avec 92,3% d’admis, le taux de réussite est supérieur à celui de l’an dernier de 0,2 point.
Bac général : 92,3% (+0,4 point par rapport à 2014)
Bac techno : 92,5% (-0,2 point par rapport à 2014)
Dans le détail, on note un léger repli sur le bac technologique, et une progression du résultat des bac généraux série L (+1,9 point) et ES (+1,3 point).
3247 candidats se sont présentés aux épreuves du baccalauréat professionnel, qui enregistre un taux provisoire de réussite 81,6%, le taux de réussite national s’établissant à 80,3%. A noter que l’analyse des résultats du bac professionnel ne peut être réalisée à ce jour ; en effet, selon la spécialité, certains candidats de l’académie ont passé le bac dans une autre, et inversement.

> Le taux d'admission au bac en Auvergne au fil des années :


Au France
Au plan national, 703 500 candidats se sont présentés aux épreuves du baccalauréat : 49% dans les séries générales, 20% dans les séries technologiques et 31% dans la voie professionnelle.
Ces candidats sont moins nombreux qu’en 2014, dernière année où se présentaient conjointement au baccalauréat professionnel des élèves ayant suivi le cursus en quatre ans et des élèves ayant suivi le cursus en trois ans (spécialité « accompagnement, soins et services à la personne »).
Avec 87,8% d’admis, le taux de réussite global à cette session de juin est stable par rapport à 2014 (-0,1%). Cette session permet à 617 900 candidats de devenir bacheliers.
Le taux de réussite dans les séries générales s’élève à 91,5%. Il se situe entre celui de 2014 (90,9%) et celui de 2013 (91,9%). Le nombre de bacheliers généraux est proche de 317 000, soit 11 400 de plus qu’en 2014.
Les taux de réussite des différentes séries sont les suivants :
- Bac ES : 91,2% (+1,5 point)
- Bac L : 90,6% (+0,6 point)
- Bac S : 91,8% (-0,1 point)
Le taux de réussite dans les séries technologiques s’établit à 90,6%, identique à celui de 2014.
- Celui de la série STI2D (91,7%) diminue légèrement mais reste supérieur au taux de 2013.
- La progression la plus remarquable concerne la séries ST2S dont le taux de réussite continue à progresser et atteint 91,7%, soit 10 points de plus qu’en 2012.
- La série STMG voit son taux de réussite se stabiliser à 89,5%.
Le taux de réussite du baccalauréat professionnel s’établit à 80,3%. Il se situe entre celui de 2013 (78,6%) et celui de 2014 (81,9%).
Le baccalauréat 2015 a permis de qualifier professionnellement plus de 176 200 jeunes, 60 000 de plus qu’en 2010.
Le pourcentage de bacheliers dans une génération s’élève à 77,2% en juin 2015.
- 39,5% de bacheliers généraux,
- 15,5% de bacheliers technologiques
- 22,2% de bacheliers professionnels
La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, tient à féliciter les élèves et leurs enseignants pour ces « très bons résultats de l’ensemble des voies du lycée et à remercier tous les personnels ayant contribué au bon déroulement de cette session ».

Annabel Walker

> Voir notre reportage au lycée Saint-Jacques de Compostelle du Puy le jour des résultats, avec les mentions et taux d'admission pour chaque lycée de Haute-Loire.

> Voir notre reportage au lycée Simone Weil du Puy le jour de la première épreuve, la philosophie

> Voir les résultats d'un ami

Et après le bac ?
Les bacheliers sont entrés dans les dernières phases du processus d'admission post-bac. Après avoir soumis leurs vœux d'orientation dans le courant de l'année, ils reçoivent, en ce moment les réponses des organismes de formation qu'ils ont sollicités et ce depuis mardi 14 juillet, 14 heures, et jusqu'à dimanche 19 juillet, 14 heures.
Depuis le 26 juin et jusqu'au 15 septembre a lieu la procédure complémentaire avec une saisie des vœux au plus tard le 9 septembre. En clair, si, au terme de la procédure, vous n'avez aucune proposition d'admission, vous pourrez vous inscrire, à partir de votre dossier numérique, à la « procédure complémentaire » afin de vous porter candidat sur les places vacantes.

La galère de milliers de jeunes bacheliers
Selon l'UNEF, l'un des principaux syndicats étudiants, les inscriptions à l'université sont tendues à cause de la baisse des moyens dans l'enseignement supérieur. D'un côté, des facs qui diminuent leur capacité d'accueil, les 3/4 d'entre elles feraient même de la sélection illégale sur dossier ou entretien. De l'autre, des milliers d'étudiants toujours sur liste d'attente à l'heure actuelle. D'autres sont obligés de changer de filière faute de place.