Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Espaly : un hélicoptère à basse altitude

mer 20/05/2015 - 12:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Pas de panique, il s'agit seulement d'une livraison de matériel en vue de futurs travaux à la chapelle se situant juste en dessous, dont la toiture était particulièrement endommagée. Toute la charpente nécessitait donc d'être refaite.
Le site espaviot étant particulièrement difficile d'accès, c'est un hélicoptère de la société Heli Challenge de Gap qui a fait le déplacement en Haute-Loire pour apporter des matériaux encombrants à la chapelle d'Espaly, en l'occurrence trois poutres de douze mètres de long, en bois et acier. Le convoi pèse environ deux tonnes au total.

L'héliportage demeure la solution la moins onéreuse
C'est l'entreprise Assezat de Brives qui est en charge des travaux financés par l'évêché. Notons d'ailleurs que l'opération d'héliportage demeure la solution la moins onéreuse pour ce type de travaux, compte tenu du poids imposant des pièces à hisser jusqu'au pied de la statue de Saint-Joseph. Impossible de les porter à la main jusqu'à la chapelle et le lieu est trop escarpé pour y amener des engins de portage.
Cette opération entre dans le cadre d'une phase de travaux débutée il y a un mois pour la mise en sécurité de la grande salle, la salle du diaporama surmontant la grotte du rocher. Elle sera aménagée dans les mois à venir en un espace de visite nommé " Maison de Joseph ". Ce lieu, qui pourra servir d'espace d'exposition, sera consacré à Saint Joseph et à son message pour le monde d'aujourd'hui : " Amour du travail bien fait, sens de la famille, rôle du père dans la transmission de l'héritage humain, du savoir-faire et de la foi ".

Une opération similaire pour la rénovation de la Vierge en 2011
Les travaux ont débuté il y a environ un mois et devraient se poursuivre jusqu'à la fin du mois de juin.
En décembre 2011, une opération similaire avait eu lieu pour la statue Notre Dame de France, où près de 40 tonnes de matériel d'échaffaudage avaient été acheminées au sommet du rocher Corneille (lire l'article et voir la vidéo).

Maxime Pitavy

Images : Cephas Studio Multimedia Montfaucon en Velay