Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Tous

Chadrac

Chadrac s'accroche pour la demi-finale de la Coupe

ven 08/05/2015 - 02:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Les amateurs de football pensaient le match gagné d'avance pour Chadrac. Les joueurs ont pourtant réussi à donner des sueurs froides à leurs supporters ce jeudi 7 mai à 20h.

Intense et indécis
La rencontre a commencé doucement. Saint-Germain est très présent. L'équipe réussit à prendre le ballon, et à le garder, sans pour autant réussir à construire des actions. Les Chadracois s'offrent des occasions à chaque possession de balle, ou presque. Dès la 8e, Driss Elatiallah tente d'ouvrir le score. Trop haut, le ballon ne trouve pas les filets. Florent Ferreboeuf, Morgan Sylvain ou encore Driss Elatiallah essayent encore et encore. Le manque de précision dans le cadrage agace gentiment les supporters. Le Chadracois, Lapnet Momo arrive à bâtir un jeu rapide et efficace. Malheureusement, il n'arrive jamais à conclure son action. À la 36e, Driss Elatiallah est sanctionné d'un carton jaune après avoir percuté Bastien Nouvet et Franck Liaboeuf de Saint-Germain, contraints de quitter le terrain à cause de leurs blessures. La première partie de jeu se termine sur un nul.

Une mi-temps partagée
Au retour des vestiaires, les Chadracois se motivent. Dans la première minute de cette période, Lapnet Momo ouvre le score. Le jeu s'intensifie des deux côtés. Saint-Germain-Laprade défend coûte que coûte sa surface. Offensifs, ils réussissent à s'emparer du ballon. A plusieurs reprises, les Saint-germinois s'offrent de belles occasions. De quoi donner des doutes aux supporters. La rencontre se conclut finalement sur ce score de 1 à 0 en faveur de Chadrac.

Perdant mais satisfait du jeu
L'entraîneur de Saint-Germain, Nabil Leklouf, a tenu à remercier son équipe pour la prestation de ce jeudi soir. " Je ne regrette rien, c'est juste dommage de ne pas avoir pu un peu plus jouer au ballon alors qu'on sait le faire. " Satisfait, il explique pourquoi son équipe n'a pas joué à 100% dès le début de la rencontre : " On se serait fatigué. Pas physiquement mais mentalement. C'est une saison difficile pour les joueurs et la descente en Elite est dure. "

Il manquait un but
" C'était un match compliqué parce que Saint-Germain a joué le jeu, ils étaient bien en place et se sont battus avec leurs valeurs ", explique Patrice Vernaudon, entraîneur de Chadrac. Il regrette l'absence d'un second but pour son équipe qui aurait permis à ses joueurs d'être plus à l'aise : " On a eu beaucoup d'occasions. C'est malheureux, on aurait dû plier le match avant. "
En bon entraîneur, Patrice Vernaudon, ne pensait pas le match joué d'avance : " Le championnat est une chose et la coupe en est une autre. Ils ne jouaient que pour ça. " Pour la suite, il ne fait aucun pronostic et n'a aucune préférence pour le prochain match.

E.J.