Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Rachid, un professionnel de l'humour à Paris

jeu 23/04/2015 - 21:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Rachid Sguini est un jeune Ponot de 26 ans. En 2013, nous vous le présentions déjà. Dessinateur, il a réussi à percer avec son blog " Les Gribouillages de Rakidd " mais il ne s'en est pas arrêté là.

Les Auvergnats à Paris
A l'époque déjà, il travaillait avec Canal +. C'est toujours le cas. Mais aujourd'hui, il a monté sa propre entreprise Bluecheez avec deux amis : Mohammed Moran alias " MO ", également Ponot et Urbain Courty de Clermont. Une boîte de communication basée sur ce qu'ils font de mieux : l'humour.
Rakidd, de son nom d'artiste, connaît MO depuis longtemps. C'est en allant dans un café-théâtre parisien réputé (où se produisent notamment les Youtubeurs Hugo tout seul ou encore Norman) qu'ils rencontrent MO. Ce dernier écrit pour le site décalé Topito.

Toujours plus
" Canal + voulait toujours plus de sketches, je ne pouvais pas répondre à la demande ", explique le jeune homme. En janvier, les trois amis décident de travailler ensemble. En trois mois, leur projet voit non seulement le jour mais affiche des partenaires prestigieux : Canal +, Universal, Lagardère, MCM, Gulli...
Quand on monte une entreprise comme celle-ci, ils nous faut forcément des gros clients, sinon on n'aurait pas décollé, analyse le dessinateur ponot avec clairvoyance, des petites entreprises ne nous auraient pas fait confiance. "

Ils recrutent
MO est chargé de trouver des clients alors que les deux autres amis écrivent et dessinent. Ils vendent des sketches chaque mois à Canal +. " Ils nous convient à leur table ronde et ils choisissent d'acheter ou non ", confie Rachid Sguini. Les trois Auvergnats répondent à 30 ou 40 commandes par mois. " On va avoir besoin de recruter ", détaille le dessinateur ponot.

Envie de rejoindre l'équipe de Bluecheez ?
Envoyez votre CV à contact@bluecheez.com
" Il faut faire comme nous, et y aller au culot ", conseille Rachid. 

E.J.