Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Le Puy : l'opposition veut faire la lumière sur le truss

ven 03/04/2015 - 19:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Lors du Conseil municipal de mercredi 1er avril, les membres de l'opposition ont été interpellés par le dossier numéro 32. Après un conseil municipal mené " au pas de charge ", ils s'étonnent aujourd'hui de plusieurs points.

Des travaux avant le vote ?
Le rapport numéro 32 représente un coût total de 514 000 euros hors taxe. L'agglomération engage 50 000 euros de participation, il reste donc 464 000 euros HT soit 566 800 euros TTC. Le coût se détaille de la manière suivante :

  • scène 60 000 euros,
  • radier (dalle en béton) 54 000 euros,
  • voie 90 000 euros,
  • poste de transformation 60 000 euros,
  • éclairage 150 000 euros,
  • et aménagement paysager 100 000 euros.

Le problème n'étant pas sur le fond mais bel et bien sur la forme, l'opposition s'étonne par la voix de Laurent Johanny : 


A la guerre comme à la guerre pour faire la lumière sur cette affaire

" Nos questions sont restées sans réponse lors du conseil ", explique Laurent Johanny. Les élus d'opposition ont donc choisi de faire appel à la presse pour obtenir les renseignements voulus.
Le long des allées du jardin municipal, des tranchées ont été bouchées et des mâts d'éclairage emballés dans du plastique dressent un nouveau décor. La majorité, par la voix de Michel Chapuis, adjoint aux finances, s'explique : " Il faut faire attention. Mercredi, c'est le plan de financement que nous avons voté, pas les travaux. Ils ont déjà été votés. " D'après lui, les travaux peuvent être commencés par l'entreprise Egev avec qui la ville a passé un contrat (après appel d'offres) de plusieurs années, " cinq de mémoire " pour intervenir sur les chantiers électriques de la ville. Le vote du plan de financement permet de demander la subvention de 50 000 euros à la communauté d'agglomération du Puy.

160m2 pour les animations
Les élus d'opposition expliquent un détail à propos du truss : les 60 000 euros correspondent à l'achat de 40m2 uniquement qui viendraient s'ajouter aux 120m2 d'une scène déjà existante et pour cause. C'est celle utilisée auparavant pas l'association  Les Musicales. Laurent Johanny appuie : " J'en suis d'autant plus sûr qu'une association va devoir louer une scène puisque celle-ci est récupérée. " La municipalité confirme cette information : " On n'allait pas tout racheter alors qu'on en a une partie. "
Sous le truss, une dalle en béton de 160m2 devra être coulée devant le musée selon toute vraisemblance.
La totalité du truss coûte donc 114 000 euros soit 22,2% du budget du rapport numéro 32 intitulé " Truss au jardin Henri Vinay - Aménagement d'une structure polyvalente : plan de financement ".

Michel Chapuis, agacé, conclut : " Ça serait bien d'avoir une opposition plus constructive. On veut juste mettre en lumière un écrin de verdure qui est utile à tous. "

E.J.