Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Dans la rue pour défendre l'agriculture biologique

mar 17/03/2015 - 14:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

L'association Haute-Loire Biologique avait lancé un appel au rassemblement ce mardi 17 mars à 10h30 sur la place Cadelade au Puy-en-Velay, avec le soutien de la Confédération Paysanne. Une centaine de personnes se sont réunies pour protester contre la limitation de l'aide au maintien à une durée de cinq ans par la Région Auvergne. Les manifestants ont été reçus en préfecture à 11h30.

300 agriculteurs concernés en Haute-Loire
Le président de l'association organisatrice, Jean-Louis Cottier, explique : " Il y a quinze jours, le ministère de l'Agriculture nous a annoncé froidement qu'il retire 25% des aides promises pour maintien à l'agriculture biologique ". Il précise : " Cela représente 14 millions d'euros au niveau de la France. " Ce sont 300 agriculteurs altiligériens qui seront directement touchés comme l'explique Olivier Vacheron, membre de la confédération paysanne et agriculteur de Saint-Vénérand :

De l'État à la Région
Ce mardi matin, le ministère de l'Agriculture a annoncé qu'il pourrait honorer cette enveloppe pendant l'été. Les manifestants ne se démobilisent pas pour autant : " Nous sommes là pour défendre les aides cette année et les suivantes " explique Jean-Louis Cottier. Les aides en question étaient gérées par l'État mais elles passent entre les mains des Régions. " Il y a de grandes différences entre les régions et l'Auvergne n'a pas l'air très généreuse avec nous " déclare le président de Haute-Loire Biologique

Olivier Vacheron est inquiet pour les agriculteurs :

Mardi 24 mars, les représentants iront à Aubière pour faire entendre leur voix à l'occasion d'une session de la chambre d'agriculture.

E.J.