Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Un Poèmaton au Puy : une machine humaine à vers

sam 07/03/2015 - 20:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Poète. ce mot sonne-t-il encore comme un métier à part entière dans l'esprit des gens ? Certainement pas. Pourtant, deux artistes ont posé leurs valises au Puy-en-Velay le temps d'une journée, dans le cadre de la 17ème édition du Printemps des Poètes, afin de mettre en lumière cet art longtemps pratiqué par une élite littéraire.

Reconnaitre les poètes d'aujourd'hui

Pour sa 17ème édition, la manifestation laisse libre cours à ceux qui la font vivre. Sur le thème de l'insurrection poétique, chacun est libre de rendre accessible la poésie aux gens par le moyen de son choix..

Isabelle et Dominique, nos deux artistes – et actrices ! - tout droit venues de Lyon ont opté pour la restitution de la poésie au sein de l'espace public à travers l'astucieux Poèmaton, une cabine semblable à un photomaton, qui donne à écouter des poèmes et les imprime instantanément. Il suffit juste de s'asseoir et de tendre l'oreille. Au programme, poésie contemporaine uniquement ; cet art étant majoritairement aujourd'hui pratiqué par d'illustres inconnus, le Poèmaton tente d'apporter une solution à la problématique d'accessibilité et de médiatisation de la poésie, en offrant à qui le souhaite sa courte dose d'intimité avec des noms comme François Cheng.

Elaboré en 2012 à l'aide d'une scénographe, l'objet a séduit nombreux curieux de par son aspect ludique et grâce à la forte affluence du samedi matin dans le centre-ville du Puy. Le Poèmaton se prépare déjà à repartir pour une courte tournée en région Parisienne.

P.F.