Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Altilive : Grand Corps Malade a fait vibrer Vals

dim 01/03/2015 - 02:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le Centre culturel de Vals était plein à craquer ce samedi 28 février 2015. Un public de tous les âges est venu écouter la tête d'affiche du festival Altilive : Grand Corps Malade. Les seconds rôles, c'est par cette expression affectueuse que l'artiste appelle son public.

Diversité musicale
La béquille à la main, Grand Corps Malade arrive sur scène. Une démarche assurée malgré la force des choses, un regard touchant, une voix rauque et pourtant envoutante, un sourire jovial... tout le charme de l'artiste est là. Le public l'acclame et il slame alternant rythmes entraînants et mélodies calmes. La qualité du spectacle est également due aux quatre musiciens qui ont jonglé entre accordéon, piano, batterie, guitare électrique, contre-basse...

Un vrai live
La pianiste et accordéoniste, Leslie Bourdin, a notamment entrepris un duo avec Grand Corps Malade. Le mélange d'une voix rauque et d'une autre suave a fait frissonner le public. Malgré un petit souci technique, les artistes ont su faire patienter le public quelques minutes avec une improvisation au piano et quelques touches d'humour. " Les aléas du direct. On aurait peut-être dû faire du play-back ", conclut l'artiste en rigolant.

Le talent à l'état brut
Un instant, l'artiste demande à ses musiciens de sortir de scène pour un monologue : " En vers et contre tout ". Sa voix résonne dans la salle. Les paroles prennent un rythme effréné pour donner un savoureux mélange de jeu de mots avec des sonorités en " ver ", de l'humour et de la gravité en même temps. Sous le charme, le public rit, frissonne et l'acclame longuement.

Retour en vidéo

Altilive se poursuit jusqu'au 28 mars. Le prochain rendez-vous est à la Maison pour tous (MPT) de Chadrac mardi 3 mars à 18h avec Wild Wild Wagon.

E.J.