Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Une équipe unie pour le nouveau canton Le Puy 2

lun 23/02/2015 - 16:44 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Corinne Bringer et Jean-Paul Vigouroux se portent candidat pour les élections départementales dans le canton Le Puy 2. Il est composé d'Aiguilhe, Chadrac, Chaspinhac, Le Monteil, Polignac ainsi que d'une partie du Puy. L'équipe qui se qualifie sans étiquette, réside sur le canton : Corinne Bringer à Chadrac, Sylvie Dorget au Monteil, Jean-Paul Vigouroux à la Malouteyre à Polignac et Marc Parrin à Aiguilhe.

Investis dans l'Humain
Jean-Paul Vigouroux est maire de Polignac et retraité depuis septembre dernier. Il est élu depuis 1989 et est très impliqué dans l'action publique locale. Corinne Bringer est directrice générale adjointe de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Loire. Depuis 20 ans, elle est engagée dans le développement économique et la valorisation des entreprises du département. Ils souhaitent mettre leurs compétences respectives au service du canton et du département.
Marc Parrin est suppléant. Il est élu à Aiguilhe, premier vice-président de la Caisse d'Allocations Familiales et troisième vice-président de la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail Auvergne. La seconde suppléante, Sylvie Dorget, est employée de commerce. Elle est très impliquée dans les activités sportives handisport de haut niveau (participation aux Jeux Paralympques de Londre en 2012 au sein de l'équipe de France de basket et aux championnats d'Europe et du Monde).

" Défendre le territoire "
Les candidats expliquent : " Nous nous présentons, aux suffrages de nos concitoyens, car nous voulons défendre notre territoire, ses équilibres, ses atouts, sa qualité de vie ; c'est ce qui nous anime avant tout. Nous serons aussi là pour aider les six communes à réaliser leurs projets dans une période budgétaire de plus en plus difficile pour elles. " Ils veulent être au service de la population, des personnes âgées et de la jeunesse, aux personnes en recherche d'emploi " souvent en grande souffrance en cette période de crise économique et sociale ". Au sein d'un canton qu'ils décrivent comme " urbain et rural ", ils veulent croiser ces logiques et continuer à développer l'activité agricole.

Produire la richesse et la partager
Le binôme continue : " Nous ferons porter nos efforts sur le maintien, le développement et la création de toutes les activités génératrices d'emplois. Malgrè les baisses considérables des aides de l'État aux collectivités, nous pensons qu'il est impératif de continuer à soutenir les investissements locaux publics et privés. " Produire de la richesse pour pouvoir la partager, c'est leur devise.
Ils concluent : " Notre motivation est forte, nous sommes portés par une grande volonté d'agir pour notre canton, pour ses habitants, pour la Haute-Loire. De nombreux soutiens nous encouragent, notamment les élus de la majorité départementale. Nous sollicitons maintenant votre confiance, et nous vous invitons à voter le 22 mars. "