Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Binôme sans étiquette avec un programme riche pour le Puy 3

ven 20/02/2015 - 18:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Anne Marie Chaussende est assistante notaire au sein de l'office notarial situé rue Faubourg Saint-Jean au Puy-en-Velay. A 57 ans, elle habite Marnhac, commune de Saint-Germain-Laprade où elle est conseillère municipale. Par le passé, elle a occupé le poste de première adjointe au maire pendant 13 ans.
Jean-Paul Bringer est adjoint à Brives-Charensac et vice-président de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay. Agé de 56 ans, il est président du comité départemental du rugby depuis 12 ans. Jean-Paul Bringer est chef d'agence départemental à ERDF pour quelques semaines encore.

Des suppléants aux facettes multiples
Jacqueline Saniard est une retraitée mère de trois enfants et grand-mère de huit petits-enfants. Elle habite au Puy-en-Velay dans un quartier où elle est présidente du club pour personnes âgées (quartier République/Saint-Jean). Elle fait également partie des acteurs sociaux à la maison de quartier centre Fourneyron et est très impliquée dans le monde associatif. 
Denis Clamens, lui, est conseiller municipal à Blavozy, membre des commissions d'affaires scolaires, de finances et du centre socio-culturel. Il est aussi délégué au syndicat des eaux de Besson Roulon. Professionnellement parlant, il est conseiller patrimonial au sein d'une compagnie européennen d'assurances où il est élu au comité d'entreprise. A ses heures perdues, il est président départemental de la CFTC (confédération française des travailleurs chrétiens).

Les quatre communes représentées
L'équipe fait remarquer : " Ce nouveau mode de scrutin, permet d'avoir une représentativité sur les quatre communes. " Cette volonté est chère aux candidats qui veulent " être proches et à l'écoute de l'ensemble de la population du canton ". Cette équipe sans étiquette est composée de personnes avec des sensibilités diverses mais des idées très convergentes en matière d'emplois, de solidarité territoriale ou encore de soutien auprès des personnes âgées. Ils expliquent : " Nous avons souhaité partir sans étiquette afin de respecter les sensibilités et choix de chacun mais aussi les colistiers de l'équipe municipale nouvel élan à Brives-Charensac qui soutient Jean-Paul Bringer. "

Idées dynamiques
Sans s'opposer à la politique départementale dans la mesure où elle correspond à l'intérêt des habitants du canton, les candidats veulent travailler dans la continué des choix menés ces dernières années par le Conseil Général et apporter des " idées novatrices et dynamiques ". " Nous ferons entendre la voix des électeurs de notre canton dans cette assemblée, bien conscient que le département, comme les autres collectivités locales sera fortement impacté par les baisses importantes des dotations financières de l'état. Nous devons être très présents pour que les choix d'investissement soient judicieux et appropriés. "

Le programme
Avec trois zones d'activité sur ce canton, le binôme veut entretenir les entreprises dans leurs projets à venir pour développer l'emploi. Au centre de leurs préoccupations : l'agriculture avec la volonté de développer et promouvoir les produits locaux avec des circuits court dans le respect de l'environnement.
Les candidats promettent d'être attentifs à ce que le Très Haut Débit soit déployé très rapidement sur le territoire. D'autres points sont à leur programme :

  • le soutien à la petite enfance, les aides aux personnes âgées, le développement de nouvelles structures adaptées et les personnes en situation de handicap,
  • la sécurité des biens et des personnes, la défense du système incendie et de secours départemental essentiel et vital pour la population,
  • les améliorations nécessaires aux infrastructures (routes, parkings de covoiturage, eau et assainissement, téléphonie mobile),
  • l'épanouissement des jeunes (équipement des collèges, structures d'accueil culturelles et sportives de qualité et transports adaptés),
  • la défense des associations culturelles et sportives,
  • la défense de la péréquation fiscale nationale entre départements riches et pauvres,
  • le soutien à toutes les solutions qui doivent permettre aux personnes en grande difficulté sociale de retrouver un peu de dignité et d'autonomie par l'insertion socio-professionnelle,
  • le développement du tourisme...

Les candidats veulent travailler en collaboration étroite avec les quatre communes et l'agglomération à travers le CG2D (aide aux investissements) et défendre le département au sein de la future grande région.