Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Pour 1,9 million d'euros, la piscine d'Espaly se mue en pétanquodrome

ven 04/04/2014 - 17:44 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Ce vendredi 4 avril, la piscine d’Espaly n’est définitivement plus. Il ne reste rien des bassins, remplacés aujourd’hui par des engins de chantier qui ont attaqué les travaux de la halle multisports de la Communauté d’agglomération. Ce nouvel équipement, qui devrait voir le jour d’ici décembre 2014, permettra de pratiquer plusieurs activités sportives - en particulier la pétanque et le tir à l’arc.

« Un lieu de convivialité »
Pour le président de la communauté d’agglomération, Michel Joubert, maitre d’ouvrage de ce projet, le site de l’ancienne piscine d’Espaly, situé route de Langeac à proximité de la Borne, conjugue de nombreux atouts. « C’est avant tout un lieu d’exception puisque ce bâtiment s’intègre particulièrement bien à son environnement, avec le cours d’eau, le grand parc extérieur et au pied des Orgues d’Espaly. » Michel Joubert souhaite en faire « un lieu de rassemblement, de convivialité » : « On aura cette salle de 2000 mètres carrés environ avec tout autour quasiment deux hectares qui pourront être aménagés en jeux extérieurs pour l’été. » Un lieu pour les « vrais boulistes », mais aussi « pour les amateurs du dimanche après-midi ».

Coût du chantier : 1,9 million d’euros
Un espace pour jouer aux boules, mais pas que : « Au départ, nous étions sollicités pour la création d’un pétanquodrome à l’échelle de l’agglomération. Nous sommes équipés d’un boulodrome à Brives-Charensac qui n’a pas le même vocation, et nous avons des hivers longs qui nécessitent de pratiquer la pétanque dans des structures adaptées. Nous avons choisi de créer cette nouvelle structure sportive qui sera bien plus qu’un pétanquodrome, mais une halle multi-sports dédiée à tous les sports », explique Michel Joubert. Une halle de 1900 mètres carrés de surface - maléable et adaptée pour accueillir divers évènements - pour un coût total de 1,9 million d’euros, financé à 80% par la Communauté d’agglomération : « Le chantier lui-même n’a rien d’exceptionnel. 1,9 million d’euros, c’est très raisonnable. Ça permet d’utiliser ce terrain qui, depuis l’abandon de la piscine, était un terrain vague. À l’entrée d’Espaly, c’est quand même dommage. »

Prolonger le chemin des rives de la Borne ?
Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay, souhaiterait mettre davantage en valeur ce lieu en y faisant la jonction avec le chemin des rives de la Borne, chemin qui s’étend déjà de Brives jusqu’au stade Charles Massot. « Ça vaut vraiment la peine, ça ferait une unité de toute l’agglomération, de Brives-Charensac à Espaly en passant par Le Puy. »

A.L.