Je signale une erreur

Précisez éventuellement la nature de l'erreur

Le Puy : pour EELV, les voitures envahissent le territoire des vélos

lun 17/02/2014 - 11:54 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

« Si nous nous sommes retrouvé en vieille ville avec nos bicyclettes , c’était pour rappeler aux usagers du centre ancien, que les vélos sont prioritaires sur les voitures et qu’ils peuvent circuler dans les deux sens », a rappelé Céline Gacon, la secrétaire départementale d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Ce samedi 15 février, plusieurs cyclistes se sont donc retrouvés dans les rues du Puy-en-Velay pour une symbolique balade… sous la pluie.

Des « zones de rencontre » pas respectées ?
Pour la secrétaire départementale, « l’actuelle ‘zone de rencontre’ n’a rien changé au comportement des automobilistes en ville ». Cette « zone de rencontre » désigne les rues commerçantes de la haute-ville, zone qui est censée donner la priorité aux piétons tout en autorisant, à vitesse réduite (20km/h), le déplacement automobile. « La pyramide des priorités va du piéton aux vélos, puis aux véhicules motorisés. Le piéton est prioritaire pour traverser et se déplacer sur la chaussée. La ‘zone de rencontre’ autorise également aux vélos de rouler dans certaines rues dotées de sens unique, dans les deux sens de circulation », soulignait Christian Reynaud, conseiller municipal délégué au stationnement et à la circulation, au moment de l’instauration de cette mesure, en septembre 2010.

« Les piétons ne sont prioritaires que sur les panneaux »
Mais pour Céline Gacon, « la voiture reste reine, roule trop vite ». La responsable d’EELV en Haute-Loire estime que « les piétons ne sont prioritaires que sur les panneaux », et que les voitures « prennent souvent la place sur des trottoirs qui n’existent plus et où il est bien difficile de se déplacer avec petits enfants, poussettes, vélo et autres moyens de locomotions non motorisés ». L’intérêt de ce regroupement de cyclistes en ville, ce samedi, était ainsi de mettre en valeur l’usage du vélo au Puy, un usage qui devrait « être évident » pour Céline Gacon qui déplore que rien ne soit « prévu à cet effet » : « Les espaces qui ont été refaits dernièrement ne lui ont pas laissé de place. Rien au niveau du faubourg Saint-Jean et la place Carnot n’est qu’aberration, puisqu’elle est aussi ‘zone de rencontre' bien que toute la place soit confiée aux voitures avec un bout de piste cyclable, alors que les vélos devraient pouvoir être partout et à double sens. »

La secrétaire départementale d’EELV estime qu’il est temps « de revoir nos modes de transport et l’usage que nous souhaitons des lieux de vie collectif », la voiture était « trop souvent individuelle, polluante bruyante et dangereuse ».

A.L.