Zoomdici a testé pour vous la grimpée du Mézenc

sam 28/07/2018 - 12:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Plus de cent coureurs et une trentaine de marcheurs. Un brief est donné en amont de la grimpée pour expliquer le contexte et le déroulement de la course. Le parcours historique de la grimpée du Mézenc débute à partir de la croix située au pied des pistes de ski alpin,  pour aller toucher la croix, plantée au sommet du Mont Mézenc à 1744 mètres d'altitude. La dernière édition s'est tenue il y a 35 ans et n'avait pas été reconduite depuis. Les détenteurs des records de cette course (Vincent Bernard et Gizèle Chazallon) étaient présents, ils se sont d'ailleurs relancé le défi cette année.
Un premier échauffement est lancé, il donne le ton de la course : Ca grimpe sec !
Le top est lancé et nous voilà partis pour 3 600 mètres de course avec 350 mètres de dénivelé. On commence à courir pour atteindre le chalet ou nous attend toute l'équipe et les bénévoles du trail du Mézenc. Nous rejoignons la route pour atteindre la croix de Peccata, première étape de cette course folle, il fait frais, l'orage gronde mais nous épargne. On continue et nous voilà dans les bois, la vision se trouble, il faut sauter pour enjamber les nombreux troncs au sol, le cardio monte ... Puis une clairière et un premier chemin de pierres se dresse devant nous, on le sent : le coeur bat à plein régime! Et là, soulagement, à la sortie des bois, un grand pierrier; et on aperçoit au loin, en levant la tête; la croix ! L'étape finale. Les mollets tirent, les cuisses brûlent, objectif : arriver et toucher la croix tout en haut. Une fois au sommet, la vue magnifique s'étale sous nos yeux. On en aurait presque oublié tout les efforts faits pour arriver là, des efforts intenses, presque trop courts ...
18'48 pour Thibaut Imbert ...
Un temps record ! Le suivent de près Alexandre Brassac, Alexandre Malartre, Laurent Cartal et Jean Cartal. Johane Girard a quant à elle, atteint le sommet en 24'39.
----Prochain rendez-vous : Le 15 août 2018, l’Association Tourisme et Détente organise la quatrième manifestation sportive « Trail du Mézenc ».-----"Tout le monde en parlait, alors on avait envie de le refaire pour le clin d'oeil et pour le défi"
Nous confie Aline Jouve à l'initiative de cette grimpée avec son mari Pierre-Julien Jouve. "Nous organisons cela pour le fun, pour le côté à la fois familial et le challenge sportif, ici, toute la famille est réunie autour du sport". C'est en effet l'ambiance que l'on retrouve une fois redescendu, l'accueil est chaleureux, les enfants demandent à leur père leur temps et tous, sont fiers de s'être challengés.  Les premiers arrivés se sont exclamés : "C'est une bonne idée, c'est convivial et nous n'avons pas le même stress que pour les courses!" . Car avant tout, cette grimpée était surtout l'occasion de se de réunir en famille, ou entre amis pour faire renaître, un morceau du passé !

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire