Tous

Grazac

Yssingelais : une maison en feu à Grazac

mar 26/08/2014 - 14:19 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

C'est essentiellement la toiture et les combles qui ont été touchées par l'incendie.
Comme les sapeurs-pompiers ont abondamment arrosé d'eau la partie enflammée, les infiltrations laissent présager de bien plus importants dommages.

Le couple de retraité, indemne, sera relogé
La maison est donc presque entièrement détruite et le couple de jeunes retraités qui y résidait devra être relogé, soit par la mairie (le premier magistrat de la commune, Hervé Gaillard, était sur les lieux), soit au sein de leur propre famille.
Fort heureusement, personne n'a été blessé ou incommodé par les fumées. Le propriétaire était en compagnie d'amis lorsque les détecteurs de fumée l'ont alerté : ils sont aussitôt sortis pour prévenir les secours mais les flammes avaient déjà gagné les combles.

Le vent a attisé les flammes
Les sapeurs-pompiers se sont rendus sur place : ils étaient près de 25 hommes, depuis les casernes de Grazac/Lapte, Montfaucon, Yssingeaux, Saint-Pal/Sainte-Sigolène, Le Puy et Monistrol, à tenter de venir à bout du sinistre.
Quatre lances à incendie étaient en manœuvre pour les assister et à 13 heures, le feu était maîtrisé mais, comme le vent soufflait fort sur le plateau, les risques de reprise étaient importants et nécessitaient une présence des secours prolongée jusqu'au moins au milieu de l'après-midi. A 17 heures, les soldats du feu avaient regagné leurs casernes respectives et il n'y avait plus de risque de reprise.

A priori, une origine électrique
Quant à l'origine de l'incendie, elle serait a priori accidentelle et liée à un incident électrique dans le garage, peut-être au niveau du compteur.
Notons enfin qu'une bouteille de gaz était présente dans l'incendie et a été déformée par les flammes : les secours se sont donc employés à la refroidir pour minimiser les risques.

 

Reportage : Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire