Tous

Yssingeaux

Yssingeaux prépare sa deuxième fête du cochon

lun 12/02/2018 - 12:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

C'est tout naturellement qu'André Perrier et son équipe de Goûter Pur Suc, ont choisi vendredi 9 février 20018 la ferme de Fontbonne de la Chazelie, à Yssingeaux, un lieu inspiré au sein d'une exploitation familiale, pour dévoiler le copieux programme de la prochaine fête du cochon.
Groin de Folie aura lieu toute la journée du samedi 24 février dans le centre-ville de la cité des cinq coqs.

Une tuaille en ville
Une des nouveautés au programme cette année : la tuaille d'un cochon d'environ 110 kgs. Afin de préserver les âmes sensibles et de respecter les règles sanitaires, l'abattage se fera à l'abattoir de la commune.
Après avoir été transporté en charrette par l'âne Felix et en musique accompagné de la Banda de Saint-Just-Malmont vers le centre-ville, l'animal sera brûlé place de la Victoire, puis buclé, c'est à dire dépoilé sur la Place Carnot.
Par ailleurs, la circulation sera interdite le temps du brûlage.

Les grandes tablées
Comme l'an dernier, un chapiteau géant installé rue Notre Dame accueillera les amateurs de tripes yssingelaises en musique, avec le groupe folklorique local dès 8 heures ; puis les gourmands pourront goûter au jambon cuit au foin et à la broche à partir de 12 heures. Quant à la célèbre "potée des Sucs",  elle sera proposée en soirée.
Les tarifs sont de 10 euros pour les tripes matinales et 12 euros pour les tablées de midi et du soir.
Il est souhaitable de réserver au 04.71.59.01.19 auprès d'Evelyne Bayet à« Idées cadeaux » Place Foch.
L'an dernier, six cents repas avaient été servis.

Des quantités plus importantes cette année
Neuf producteurs proposeront leurs produits à base de cochon, comme l'an dernier, « mais en quantités plus importantes.»
En 2017, les gourmands avaient dévalisé les étals et, à midi, il ne restait plus rien.
Si le temps se fait frisquet, on pourra déguster un savoureux vin chaud aux épices dont la recette reste encore secrète. Soixante-dix litres seront ainsi préparés.
Des dégustations et des démonstrations de caillettes seront proposées par les chefs Alain Ouillon et Lucien Januel.

En vente toute la journée
Une première aussi : pour celles et ceux qui aiment faire bonne chère, ils pourront déguster sur place, toute la journée, des portions de fricassée de porc.
Entre 300 et 350 parts contenant 150 grammes de boudin accompagnés de pommes de terre seront prêts à être consommés.
La vente sera aussi à emporter : il sera possible d'acheter ces portions pour les faire cuire chez soi.

Une pièce en patois
La fête du cochon se poursuivra le dimanche suivant à 14h30 avec une pièce en patois « Filar à s'entourna », jouée par la troupe locale « Lou esclops d'ou cinq jays » au théâtre municipal.
« Partir et revenir », l'histoire de paysans dans les années 1800 qui vont louer leur travail dans l'Allier ou dans le Jura pour pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles et acheter une vache de plus pour leur ferme.

Un concours et une tombola
Un concours pour enfants sera organisé. Ces derniers devront confectionner des cochons à partir de matériaux recyclables. Les trois premiers seront primés.
Un goûter sera offert à tous les enfants.
Les boutiques du centre-bourg joueront le jeu en décorant leurs vitrines à l'effigie de sa majesté le cochon.
Enfin, une tombola sera organisée pour gagner des repas dans les restaurants d'Yssingeaux

M-A .B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire