Tous

Yssingeaux

Yssingeaux à l'heure des comptes

sam 31/03/2018 - 17:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Concernant les comptes 2017, présentés par Evelyne Bayet, l'adjointe aux finances, Claude François, chef de file de l'opposition, a salué « un document très complet, concis, facile à lire ».

L'élu a reconnu : « au niveau de la gestion et des économies, on va vers des améliorations, notamment avec l'extinction de l'éclairage nocturne. Mais on peut faire mieux, surtout avec l'eau et le chauffage qui restent chers. Les budgets annexes, l'assainissement, l'abattoir, le cinéma, font leur petit chemin. La dette, même si elle est en baisse, il faut continuer l'effort. Donc, on va les voter ces comptes».

Maîtriser les budgets de fonctionnement

Le maire Bernard Gallot a remercié le chef de l'opposition d'avoir souligné la volonté de transparence des comptes : « Il s'agit d'un budget assez exceptionnel en terme d'investissements grâce à un travail de maîtrise des budgets de fonctionnement, en allant chercher des aides, des subventions. Je salue d'ailleurs aussi le travail des équipes des commissions qui contribue aux économies pour éviter les surenchères ».

Claude François, par contre, s'est abstenu lors du vote du budget 2018, en s'expliquant : « Je n'ai pas voté le Débat d Orientation Budgétaire (DOB), je ne vais pas voter sa mise en œuvre, mais c'est une abstention favorable ».

Les investissements vont se poursuivre

L'adjointe aux finances a mis en avant un budget maîtrisé, des taux communaux inchangés et toujours pas de recours à l'emprunt. Un budget qui permettra la poursuite des investissements avec  les travaux de désamiantage et de démolition du préau de l'école Jean de la Fontaine qui auront lieu durant l'été prochain « pour que tout soit prêt pour la rentrée 2018 ».

La rénovation des terrains de tennis couverts s'étalera, elle, sur quatre mois, de juin à septembre.
Les travaux de la future maison commune démarreront également ainsi que ceux de la 4ème tranche  du Centre d'Aménagement Urbain. 

Les autres projets à l'étude

Au programme des projets débattus en commission, celui de réaliser un terrain de foot synthétique (sans billes?) à Choumouroux ainsi qu'une nouvelle piste d’athlétisme.
Bernard Gallot a indiqué : « le climat de la région pénalise le club de foot et les scolaires. On a des coûts de fonctionnement énormes même si on a eu un hiver pas trop rigoureux. Il faut qu'on y réfléchisse ».
De nouveaux équipements de vidéo-protection sont, eux, prévus dans la commune.
Quant aux problèmes de stationnement, une étude de faisabilité confiée au cabinet Osmose va être réalisée pour chercher de nouvelles poches de parking.

Faire accéder les enfants de réfugiés au sport

A l'heure où Victor Sabatier, de la commission des affaires scolaires, présentait quant à lui,  l'attribution des subventions accordées aux associations sportives, culturelles et sociales, (pour un total de 63 878 euros), un échange concernant la place des réfugiés présents sur le territoire a été amorcé, Claude François émettant le souhait : « il faudrait permettre à ces enfants de pratiquer ces sports ».

Problèmes d'assainissement à la Carlette

Autre situation soulevée par l'élu qui avertit  : « dans la zone de la Carlette, en face du collège Jean Monnet, des caravanes des gens du voyage se sont installées de manière sauvage. Il y a des problèmes d'assainissement, d'hygiène, en plus à côté des jardins partagés ».
Le maire a reconnu : « la cohabitation entre les familles est parfois difficile. Il y a eu des dégradations sur l'aire des gens du voyage. Un travail est fait par la police municipale pour faire respecter la réglementation. On va tenter d'améliorer les choses prochainement».

M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire