Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : la course aux jobs d'été est lancée

jeu 05/04/2018 - 19:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Chercher un job d'été peut s'avérer un exercice compliqué pour les étudiants. Les forums organisés par les Points Information Jeunesse en Haute-Loire les aident à s'y retrouver

1 000 offres à pourvoir
Mercredi 4 avril 2018, de 14h à 18h, les lycéens âgés de 17 à 25 ans étaient invités au forum des Jobs d'été à la salle de la Coupe du monde à Yssingeaux.
Plus de mille offres d'emploi saisonnier étaient à pourvoir, tous secteurs confondus.
Des offres disponibles en Haute-Loire, mais pas seulement. Étaient proposées également des offres régionales, nationales, et même, pour ceux qui osent l'aventure, internationales.

Pas si facile que ça de trouver
On pouvait aussi rencontrer des représentants d'agence d'intérim, des associations d'aides à domicile et parfaire son CV au sein d'ateliers prévus à cet effet.
Certains jeunes étaient accompagnés de leurs parents, à l'instar d'Alexis, bientôt 18 ans, venu avec sa mère Sylvie, d'Yssingeaux, qui justifiait : « On va bientôt lui payer sa voiture, maintenant il faut qu'il finance son carburant. Idéalement, il recherche dans la restauration car il a déjà fait trois ans dans l'hôtellerie. Mais on se rend compte que c'est pas si facile que cela de trouver. »

« Partir avec des amis »
Eloïse, 18 ans, en terminale S au lycée Chabrier, recherchait dans la restauration et aussi le commerce. « En 2017, j'ai travaillé deux semaines comme animatrice dans une colonie, c'était fatiguant et surtout insuffisant. J'ai besoin d'argent pour acheter des vêtements et aussi partir avec des amis. Je recherche seulement en Haute-Loire car je vais seulement passer le permis en mai », confiait-elle.

Le frein de la mobilité
Si la motivation est souvent bien présente, la mobilité peut être parfois un frein pour chercher un emploi. C'est ce qu'expliquait Laurence, chargée de recrutement au sein d'une agence d'intérim monistrolienne : « Certains ont le permis, mais pas encore la voiture. Dans ce cas, c'est maman ou papa qui va les conduire au travail. Les jeunes sont souvent disponibles un mois sur deux, plutôt en juillet. On leur propose surtout des postes en manutention ou en conditionnement, pour pallier aux congés d'été. Ça leur fait découvrir le monde du travail ».

Des offres pour les moins de 18 ans
Le salon a innové cette année avec un stand proposant des offres destinées aux jeunes de moins de 18 ans.
Sonia , 43 ans, venu d'Araules avec Maxime, son fils de 17 ans, qui prépare un CAP maintenance bâtiment et collectivités, reconnaissait quant à elle que même s'il n'y avait pas beaucoup d'offres lui correspondant : « il y a quand même beaucoup de choix, mais lui est limité par la mobilité. Il est encore en conduite accompagnée ».

Au moins deux cents jeunes
Rose, 20 ans, un CAP vente en poche, elle, est ressortie sourire aux lèvres d'un entretien avec un employeur potentiel. « J'ai trouvé un job qui me correspond, pour être animatrice d'enfants pendant deux mois. Réponse dans quinze jours », assurait la jeune fille optimiste.
A 17 heures, deux cents jeunes étaient passés au forum et d'autres étaient encore attendus.

M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire