Tous

Yssingeaux

Yssingeaux : des jeunes venus chercher des réponses

ven 07/10/2016 - 16:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

Le PIJ (Point Information Jeunesse) a donc organisé, ce jeudi 6 octobre 2016 à la salle de la Coupe du Monde à Yssingeaux, la 5ème édition du forum Qui fait quoi ? Ce ne sont pas moins de 439 élèves, issus des collèges et lycées publics et privés de la commune, qui sont passés tout au long de la journée.
Le matin était consacré au forum pour les lycéens et l’après-midi réservé à un rallye santé en direction des 3èmes.

Un questionnaire qui a servi de prétexte
Tous les élèves, accompagnés de leurs professeurs, se sont vus remettre à l’entrée, un questionnaire comportant des questions sur les structures, une manière de les inciter à visiter chaque stand, un prétexte qui a servi d’amorce aux échanges aves les intervenants. Où se renseigner pour passer le BAFA ? Où trouver des informations sur les métiers ? Qu’est-ce qu’un centre de planification ? Autant de questions qui ont trouvé réponses auprès des multiples intervenants.

C’est important qu’ils connaissent bien le territoire et ses acteurs
Solène, Conseillère Principale d’Education au lycée Chabrier, qui est venue avec les 1ères générales et professionnelles, confie : « c’est une bonne idée, ce questionnaire, pour les aider à circuler de stand en stand. En général, les élèves jouent bien le jeu. C’est important qu’ils connaissent bien le territoire et ses acteurs. Ils adhèrent plutôt bien. L’an dernier, beaucoup de jeunes avaient trouvé des réponses à leurs questions. En plus, certains travaillent déjà sur les thématiques de la santé, ils reconnaissent certains intervenants d‘ailleurs ».

Certains n’en reviennent pas
Justement, les structures liées à la prévention sont bien représentées, à l’image du centre d’addictologie. Ses deux permanents, un infirmier tabacologue et une assistante sociale, ont, quant à eux, proposé aux jeunes d’utiliser le CO testeur, un appareil servant à mesurer la quantité de carbone contenue dans les poumons des fumeurs, pour leur montrer la dangerosité du tabac, même s’ils ne sont pas encore des fumeurs réguliers. « Certains n’en reviennent pas de voir que la nicotine laisse déjà des traces » affirme l’infirmier.

M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire