Willy Sagnol accusé de racisme

mer 05/11/2014 - 09:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

C'est le 5ème sujet le plus commenté sur Twitter ce mercredi matin en France : l'interview que Willy Sagnol a donné à Sud-Ouest publiée ce mardi 4 novembre 2014.
Interrogé sur l'absence d'une grande partie de son effectif pour jouer la Coupe d'Afrique des Nations, l'entraîneur des Girondins a eu ces propos : "l'avantage du joueur, je dirai typique africain : il n'est pas cher, généralement prêt au combat, on peut le qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n'est pas que ça, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Il faut des Nordiques aussi. C'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité."

Des plaintes à prévoir ?
Lilian Thuram, la Licra et SOS Racisme s'insurgent. SOS Racisme juge que les propos de Willy Sagnol "renvoient à une expression décomplexée du racisme anti-noir" par "l'association crasse des "Noirs" et des "Nordiques" respectivement aux registres du physique et de l'intelligence".
SOS Racisme demande que le club et les instances sportives - FFF, LFP et ministère des sports - prennent des sanctions "immédiates et à la hauteur de la gravité de tels propos". Par ailleurs, l'association étudie la possibilité de déposer une plainte dans les jours qui viennent.

De leur côté, le club bordelais et le journal Sud-Ouest estiment que les propos de l'ancien Bleu, originaire de Montfaucon-en-Velay, ont été mal interprêtés.

Le journal soutient Sagnol
Ce mardi après-midi, le quotidien Sud-Ouest a émis un communiqué estimant que la polémique n'avait pas lieu d'être. Les journalistes dévoilent la suite des propos de Willy Sagnol qui n'avait pas été retranscrite sur le papier, "à la fois par manque de place, mais aussi, c'est vrai, parce que nous avions perçu le risque de mauvaise interprétation". Voici ces propos : "Une équipe de foot, c'est un mélange. C'est comme la vie, c'est comme la France. Sur un terrain, on a des défenseurs, des attaquants, des milieux, des grands, des rapides, des petits, des techniques. Voilà." Une vidéo de l'entretien en attestent (consultable à partir de 17mn50 ci-dessous). Le journal précise qu'après "avoir passé deux heures avec Willy Sagnol dans une atmosphère d'échange libre et direct, [ils n'avaient] pas jugé qu'il y avait là matière à polémique".


Son club aussi
Si Willy Sagnol n'a pas souhaité revenir sur ses propos, peu de temps après, c'est le club qui a émis son propre communiqué. Les Girondins précisent que le Montfauconais "éprouve un sentiment d’incrédulité et de colère face à l’interprétation erronée et raccourcie de ses propos". Les dirigeants du club rapellent  que l'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne a très rapidement choisi Lamine Sané comme capitaine au moment où il a pris les rênes de l'équipe de Ligue  1 et "jamais au cours de sa vie et de sa carrière, Willy Sagnol n’a eu de problème avec la diversité".

Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire