Week-end prolongé rime avec ' levez le pied '

mar 12/05/2015 - 18:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

Malgré le mauvais temps annoncé, il devrait quand même y avoir du monde sur les routes. A la veille de ce week-end prolongé, les forces de l'ordre seront encore très présentes sur le bord des routes pour sanctionner les comportements dangereux.

Sanctionner les gros excès
Depuis le début du mois, les uniformes bleus se montrent. " Quand on nous voit, c'est déjà de la prévention puisque les gens ralentissent ", explique le chef d'escadrons Didier Beltran, commandant de la compagnie d'Yssingeaux. Dimanche, depuis le pont de Bessamorel, les gendarmes surveillaient la RN88 dans le sens le ----Bilan du week-end du 8 mai
Les gendarmes des compagnies d'Yssingeaux, du Puy-en-Velay et de Brioude ont relevé :

  • 188 vitesses excessives dont 148 avec le radar embarqué,
  • neuf conduites sous l'emprise d'alcool,
  • deux conduites sous l'emprise de stupéfiants (à confirmer par analyse),
  • et deux défauts de contrôle technique. 

Un des conducteurs sanctionnés le week-end du 8 mai à Bessamorel roulait à plus 150 km/h dans une zone limitée à 110 km/h.
----- uy / Saint-Étienne. " On relève les gros excès de vitesse ", précise le commandant. Dans cette zone à 110 km/h, seuls les automobilistes roulant à plus de 130 kh/h sont inquiétés. Aussitôt l'alerte donnée, les motards partent à la poursuite du véhicule visé pour le faire sortir à Yssingeaux, deux kilomètres plus loin.

Pour marquer les esprits
La répression se fait à côté de la brigade de gendarmerie et ce qui compte, c'est marquer les esprits. Plus d'une dizaine de militaires sont là, prêts à accueillir les automobilistes trop pressés. " On les arrête dans le respect mais ce que les gens retiennent, c'est qu'ils ont été accueillis comme des délinquants ", explique le chef d'escadrons. Toutes les personnes arrêtées doivent se soumettre à un dépistage alcoolémie. En moins d'une heure, quatre automobilistes ont été interceptés. Généralement, de telles opérations restent en place de 15h à 19h.
D'autres points de contrôle ne visent pas la vitesse mais simplement les papiers et l'état des véhicules. " Les personnes qui roulent sans permis ou sans assurance partent aussi en vacances ", souligne le commandant Beltran.

Pour mémoire
Petit rappel du coût des dépassements de vitesse :

  • entre 1 et 19 km/h, 1 point et 45 euros d'amende,
  • entre 20 et 29 km/h, 2 points et 90 euros d'amende,
  • entre 30 et 39 km/h, 3 points et 90 euros d'amende,
  • entre 40 et 49 km/h, 4 points et 90 euros d'amende, suspension de permis (généralement pour une durée d'un à deux mois),
  • plus de 50 km/h, 6 points et une amende d'un montant maximal de 1 500 euros, suspension du permis de conduire (généralement de deux à six mois). Si cet excès est un cas de récidive, il devient un délit.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire