Volley : le Puy mise sur la jeunesse pour prendre de la hauteur

lun 18/09/2017 - 13:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

Ils n'étaient qu'une petite dizaine il y a quatre ans et on en dénombre plus de 40 aujourd'hui : l'école de volley du Puy a connu  ces dernières années un essor peu commun.
Comment expliquer cette dynamique ? "La meilleure promotion, c'est le bouche à oreille", explique Adrien Chapatte, encadrant diplômé du club, bénévole et professeur d'EPS.
La montée en gamme des entraînements n'a pas été sans effet non plus : les enfants, satisfaits des séances proposées, ont petit à petit invité leurs amis jusqu'à décupler le nombre de licenciés chez les jeunes.

Une progression de 125 % chez les jeunes
Il était difficle d'intégrer les plus jeunes jusqu'à présent mais désormais, "tout le monde a son créneau", se félicite Adrien Chapatte, avec une quarantaine d'enfants de 6 à 18 ans. Plusieurs équipes seront inscrites cette année dans les différentes compétitions organisées sur toute la Région et représenteront la Ville et l'Agglomération Ponote. 
On retrouve donc des équipes de -9 ans et -11 ans (en individuel, des plateaux  et tournois amicaux), en -13 ans mixte en championnat régional Auvergne et en -17 ans et -20 ans en championnat pré régional open. Seuls les -15 ans n'ont pas d'équipe.

----Loisir et compétition
Les enfants s’entraînent le mercredi de 17h-18h 6-7 ans, de 17h-18h30 de 8 à 13 ans et de 18h30 à 20h de 14 à 18 ans. Le club c'est aussi des joueurs loisirs de tout niveau qui s'entraine chaque semaine, au Gymnase de Guitard, le lundi soir, à St Julien Chapteuil le jeudi soir et disputent le Championnat et la Coupe départementale loisirs Haute-Loire.-----Une école qui a permis de gonfler les rangs de l'équipe fanion
"Miser sur les jeunes, c'est une volonté, une stratégie pour le club", analyse Thibaut Fink, le Président du VOP (Velay Olympique du Puy). Championne d'Auvergne en 2014, l'équipe ponote ne s'était pas engagée l'année suivante en prénational. La montée en Nationale 3 avait été refusée car les cadres ne pouvaient pas suivre, et les effectuifs semblaient trop limités pour ce niveau, comme nous l'avaient expliqué les membres du club en 2016 au micro de Zone Mixte.
"On  a beaucoup d'étudiants et il est difficile de construire une équipe compétitive", estime Adrien Chapatte, "mais on peut s'appuyer sur une école solide". Elle a ainsi permis de gonfler les rangs de l'équipe fanion, avec la bagatelle de cinq joueurs intégrés cette année en championnat régional senior.

Fusion des régions : des play-offs avec Rhône-Alpes
La fusion des régions a eu un impact direct sur les championnats. En volley il y a aura cette année deux poules de R1 (anciennement prénational) : une en Auvergne, une autre en Rhônes-Alpes.
"L'enjeu pour le Puy est d'accrocher une des deux premières places", espérait en tout début de saison le Président, car elles permettent de disputer les play-off face aux quatre meilleurs de Rhône-Alpes dans une poule de six où le premier monte en N3, et les deux suivants jouent un barrage avec des équipes d'autres régions pour valider les deux tickets restants pour accéder à la N3.

----Un grand merci à Amandine Manon pour les clichés réalisés lors des séances d'entraînement ce mercredi soir. Lycéenne de 17 ans et joueuse du club, elle prouve qu'elle n'est pas adroite qu'au filet, mais aussi avec un appareil photo !-----La première victoire attendue ce samedi à Guitard
"Jouer la montée sera difficile, on n'a probablement pas le niveau", tempère humblement Adrien Chapatte, joueur de l'équipe fanion, alors que la qualification pour les play-offs assure du maintien pour la saison suivante parmi l'élite régionale. "La montée paraît inaccessible, mais pour le maintien, nous sommes confiants", assure-t-il.
Avec deux défaites à l'extérieur (trois sets à deux, face à Riom puis Clermont), le VOP n'a pas pris le meilleur départ possible mais espère bien lancer sa saison et enregistrer sa première victoire ce samedi à 18h face à St-Georges-les-Ancizes au gymnase de Guitard.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire