Violences faites aux femmes : coller pour interpeller

Par Nicolas Defay dim 28/02/2021 - 15:00 , Mise à jour le 28/02/2021 à 15:00

"Le collectif Adelphité continue de coller et continuera de coller". Ainsi prévient-il à travers un petit communiqué mais donnant sur une grande action. Leur motivation ? Rappeler l'inconcevable fléau qui gangrène encore notre société : les violences perpétrées contre les femmes ou les enfants.

"Après une longue pause suite aux premiers collages [début octobre 2020, Ndlr], suite à la plainte du maire yssingelais, suite au classement sans suite du procureur, suite à la rencontre avec la mairie, suite au confinement et le couvre-feu, le collectif Adelphité a repris son action de sensibilisation.

Les membres souhaitent encore alerter des violences sexuelles. N’oublions pas que 13 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints depuis le 1er janvier 2021, pour la seule raison d’être femme. 1 enfant sur 5 sera victime de violences sexuelles avant ses 15 ans. 1 femme sur 2 sera victime de violences sexuelles au cours de sa vie. 1 viol toutes les 7 min en France.

Nous rappelons que les numéros d’urgence sont le 3919 et 119 (114 par sms, des affiches concernant les numéros sont collées régulièrement dans Yssingeaux par le collectif). N’hésitez pas à contacter le collectif par le biais de cette adresse mail : collectifadelphite@gmail.com ou sur Facebook et Instagram.

Rappelons enfin que le mot « Adelphité » signifie la solidarité entre tous les humains et toutes les humaines sans distinction de genre (fraternité + sororité). Chaque victime est légitime."

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés