On vient de loin pour la Fête de la faux de Pont-Salomon

jeu 14/06/2018 - 13:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Cette année marque les 25 ans de la Fête de la faux de Pont-Salomon. Début des festivités samedi soir avec une soupe aux choux, suivie d’une journée de dimanche bien remplie à partir de 10h. Au programme : initiation toute la journée, repas le midi, concours de fauchage l’après-midi, démonstration et exposition de matériel agricole sur le thème de la fenaison, groupe folklorique… Sans oublier la désormais traditionnelle confrontation entre l'homme et la machine, un duel de bruit et de fureur entre un faucheur aguerri et une moto faucheuse.

Un phénomène qui prend de l'envergure
L'association des faucheurs à la faulx est reconnue au niveau national pour la formation sur le fauchage. De nombreux faucheurs viennent aux séances d'initiation depuis les départements voisins (Loire, Ardèche, Drôme, Isère, Rhône). Deux sessions adultes sont prévues. Certains font des centaines de kilomètres pour venir apprendre à faucher à Pont-Salomon. Ainsi, cette année un couple est venu d'Orléans. L'an dernier c'était de Montauban.

La relève est assurée
En juin, deux vendredis après-midi sont consacrés aux élèves de CM1 et CM2 de l'école publique de Pont-Salomon. Cette initiation, qui se veut ludique pour les enfants, se fait en trois ateliers tournants.
La coupe proprement dite : quatre sous groupes comportant une faulx, deux enfants et un adulte sont formés. Chaque enfant fauche tour à tour avec les conseils, les consignes de sécurité et la surveillance d'un adulte.
Le ramassage, sous forme de concours, avec maniement du râteau pour étaler et retourner le foin. Objectif : faire une gerbe dont la hauteur sera mesurée.
La connaissance de la fabrication d'une faulx, des différents types de faulx, des outils pour affûter.
Et un quiz en guise de conclusion.

La fougue de la jeunesse et le savoir-faire des anciens
L'association des faucheurs à la faulx comporte de nombreux anciens qui ont fait carrière chez Dorian et Massenet, l'usine de fabrication de la Faulx de Pont-Salomon. Ils possèdent le savoir-faire, depuis la fabrication de l'outil jusqu'au maniement. De nombreux jeunes sont venus les rejoindre, le bureau s'est donc rajeuni avec un président et un secrétaire trentenaires. De quoi voir l'avenir avec optimisme.

- Photos : Lucien Soyère -

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire