Vidéo : Puy de Lumières débarque place du Plot

sam 04/05/2019 - 01:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

C'est la nouveauté de cette troisième saison de Puy de Lumières. La mise en lumière de la place du Plot réunit les petits comme les grands autour d'un dessin animé qui retrace la vie du marché du samedi matin, ses producteurs, ses pèlerins qui s'élancent sur le chemin de Saint-Jacques, frôlant la fontaine dite de la Bedoyre.
Une scénographie de 8 minutes qui nous emmène aussi dans les bois du Velay avec ses animaux, ses fleurs, ses fruits. La reine lentille verte du Puy est bien sûr à l'honneur, elle qui fait la fierté du territoire, sans oublier le fameux fromage aux artisous.

Une marée ponote pour la première représentation
La foule des grands jours s'était déplacée pour assister à cette avant-première et il fallait jouer du coude pour assister à la première représentation. Dès la seconde, la place s'était dégonflée et il était beaucoup plus aisé de circuler.
Les spectateurs semblaient satisfaits de cette nouveauté, même si certains ont déploré que "ça partait un peu dans tous les sens". Des critiques du même accabit avaient déjà été formulées pour les précédentes créations et le sentiment qui domine est tout de même le plaisir de découvrir une nouvelle scénographie, toujours à l'effigie des atouts de la Haute-Loire. 

Changement dans le calendrier
Cette année, les projections n'auront pas lieu tous les soirs entre mai et juin. "Ce sont des mois où la nuit tombe très tard donc on a très peu de programmation", expliquait il y a quelques jours Michel Chapuis, le maire du Puy, au moment de présenter la saison 3, "alors on concentre les spectacles sur les week-end, les jours fériés, et la première semaine de mai puisque c'est le lancement de l'événement. Mais juillet, août et septembre, on retrouvera le rythme quotidien".

De nouveaux projets pour la cathédrale et la mairie l'année prochaine
Quant aux huit autres sites au Puy-en-Velay, à Aiguilhe et à Brives-Charensac, les mises en scène seront identiques à celles de l'an passé. "Pour des raisons budgétaires, cette année, on souffle un peu !", expliquait Gilbert Coudène, le metteur en scène, "donc pas de nouveaux achats, c'est le matériel évidemment qui coûte cher. L'année prochaine, il n'y aura pas forcément de nouveaux sites mais un renouvellement complet sur certains sites. Notamment avec un nouveau projet sur la cathédrale et aussi sur la mairie, dans des styles différents".

"Un enjeu économique très important"
Le maire du Puy l'affirme, Puy de Lumières dont le budget s'élève à 1,6 M€ (financé par la Région, la Communauté d'agglomération du Puy, le Département et l'Europe) représente "un enjeu économique très important puisque les spectacles drainent beaucoup de monde. Avec ce neuvième site plus ludique, et ce partenariat avec RMC qui va diffuser des spots publicitaires au niveau national, on va faire venir encore plus de monde. Notre idée reste celle que nous avions au départ, transformer le tourisme de passage en un tourisme de résidence".

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire