Vidéo : La trottinette électrique trouve sa place sur les sentiers cabossés

mar 14/05/2019 - 17:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

De plus en plus répandues dans les villes de France et ce même si le Puy-en-Velay entre autres villes de la Haute-Loire, ne semble pas souffrir du phénomène ; les trottinettes à moteur électrique feront leur entrée dans le code de la route dès le mois de septembre 2019**. Une réponse du Gouvernement qui devrait mettre fin au conflit qui oppose les usagers de ces nouveaux engins de déplacement personnels motorisés -- une qualification qui inclut les trottinettes électriques ainsi que les monoroues, les gyropodes, les hoverboards, etc. -- et les défenseurs de la sécurité routière. "Après plusieurs mois de travail et de concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, les ministères de l’Intérieur (Délégation à la sécurité routière) et des Transports viennent de finaliser un projet de décret modifiant le code de la route. Il vient d'être notifié à la Commission européenne et sera présenté au Conseil national d’évaluation des normes (CNEN) puis au Conseil d’Etat. Cette nouvelle réglementation entrera en application à la rentrée 2019", apprenait-on de la part du Gouvernement le 6 mai dernier.
Une autre façon de découvrir le territoire
D'ores et déjà, Richard Dumas, gérant de la société Takumi Sport spécialisée entre autres dans la randonnée en trottinette électrique, applique et fait appliquer quelques-unes de ces règles. Une fois les casques vissés sur les têtes, et avant de grimper sur la Globe 3T -- trottinettes électriques tout terrain fabriquées à Maclas dans la Loire -- le guide prévient : "attention, en ville, on ne va pas à plus de 25 km/h, nous sommes soumis au code de la route. Vous restez bien à droite de la chaussée". 
Chacun à son rythme
Richard Dumas a lancé cette activité dans le secteur de Sainte-Sigolène l'année dernière pour proposer une nouvelle façon de découvrir le territoire, "c'est le nouveau moyen de locomotion ludique à la portée de tout le monde", précise-t-il.
Ludique, oui, car après avoir quitté le bitume sur lequel la circulation est réglementée, ces trottinettes électriques tout terrain peuvent suivre les sentiers de randonnée les plus cabossés, jusqu'à traverser de petits cours d'eau. S'il n'est pas question de faire n'importe quoi en pleine nature, la liberté est tout de même plus grande sur les chemins de campagne où on peut jouer avec les bosses, prendre un peu de vitesse dans les descentes pour les amateurs de sensations fortes ou tout simplement prendre le temps d'admirer la vue comme l'explique Richard Dumas.

Une randonnée en trottinette électrique en vidéo


Crédit musique : Meydän - Synthwave Vibe.
Stéphanie Marin

**Les règles de sécurité :

  • Il est préférable de porter un casque, il est obligatoire pour les moins de 12 ans.
  • Porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant.
  • La conduite est interdite pour les moins de 8 ans.
  • Limitation de vitesse à 25km/h.
  • L'engin doit être équipé de feux avant et arrière, d'un avertisseur sonore, de freins et de dispositifs rétro-réfléchissants.
  • Conduite avec un casque audio ou des écouteurs, interdite.
  • Ne pas transporter de passager.
  • Le stationnement sur un trottoir n'est possible que s'il ne gêne pas la circulation des piétons.
  • Utilisation interdite sur les voiries publiques (trottoir, voie de circulation ou piste cyclable).
  • Tout comportement dangereux mettant délibérément la vie d'autrui en danger peut être puni d'1 an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire