VIDEO. Ils ont mouillé la chemise face aux vachettes

dim 05/06/2016 - 17:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Après plusieurs années d’absence, le taureau-piscine est de retour à Saint-Germain-Laprade. Ce samedi 4 juin 2016, le comité des fêtes a remporté un large succès avec cet événement festif puisque plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement pour affronter les vachettes ou, plus simplement, pour regarder les autres le faire. Le but est simple : faire traverser la piscine à la vachette. L’animation gratuite était suivie d’un repas.
Une idée qui germe
Les dernières gouttes de pluie à peine tombées, la première vachette a été lancée dans l’arène métallique à proximité du complexe sportif communal. « L’orage est passé. On a de la chance à Saint-Germain, à chaque fois qu’on organise quelque chose, on a beau temps », sourit Luca Anthouard, président du comité des fêtes. Avec lui, ils sont 25 pour organiser cet événement, une idée qui leur trotte dans la tête depuis un an ou deux : « On attendait d’avoir les finances pour le faire correctement ».
Un petit plongeon ?
Ce sont les propriétaires des animaux qui animent le taureau-piscine. « Ils viennent du Sud. On a fait remonter les vachettes et le soleil », s’amuse Luca Anthouard. Et ça n’a pas été triste. « Ici, vous faites tout ce que je vous dis, vous êtes super », se moque gentiment l’animateur en demandant à un jeune homme volontaire de plonger dans la piscine juste avant le passage de la vachette.
« Et un suppositoire camarguais ! » Les rires fusent à chaque fois qu’un des joueurs n’est pas assez rapide pour éviter les cornes de l’animal. Celles-ci sont protégées pour ne pas blesser les participants. « Ça va, ça ne fait pas mal », rassure un malheureux avant de se relancer dans l’arène. Violaine, 23 ans, s'amuse également du spectacle, bien qu'un peu choquée : « Ils stimulent les vachettes avec des pics, les pauvres bêtes... Tout ça juste pour les énerver ».

Retour en images

L'événement devrait être reconduit l'année prochaine, pour le plus grand plaisir du public.

Emma Jouve

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire