Vidéo : Georges Perru nous fait visiter sa crèche vellave

mer 17/12/2014 - 16:05 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

La crèche provençale revient au Puy-en-Velay du 16 au 24 décembre à l’Entre-Actes du Théâtre. Ouverte à tous, l’exposition de la crèche est agrémentée de visites commentées par l'auteur de cette réalisation.
Georges Perru, originaire de Félines, est un véritable passionné. Ayant exercé son activité professionnelle une longue période de sa vie du côté de Marseille, il a nourri un attrait pour la crèche provençale. Au théâtre du Puy, il expose donc une crèche provençale qui présente plusieurs particularités vellaves.

Les visites guidées sont un véritable plus pour cette exposition, tant ce féru de santons a réponse à tout. La symbolique de chacun des personnages, leur histoire ou leur dessein, pourquoi untel doit être placé ici et un autre surtout pas là... Sous son regard, la crèche prend une autre dimension, et l'émerveillement se mêle à l'érudition. Bonne visite !

  • Retrouvez ci-dessous notre reportage vidéo réalisé en 2013 :

----L'exposition est encore visible ces jeudi 18 et vendredi 19 décembre de 13h30 à 18h30, puis samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 16h30. Dimanche, la crèche est visible de 14h à 16h30 et ces lundi 22, mardi 23 décembre et mercredi 24 décembre de 15h à 17h30.
Enfin, des visites guidées gratuites sont proposées dimanche 21 décembre à 15h30 et mardi 23 décembre à 15h30.-----Les nouveautés de la crèche 2014
Parmi les nouveautés pour ce Noël 2014, on note la présence des rois mages, déjà arrivés au Puy. "On est à l'époque du TGV et on peut supposer qu'ils sont entre Saint-Etienne et le Puy", s'amuse Georges Perru, avant d'expliquer : "ils arrivent avant l'épiphanie car on démonte la crèche le jour de Noël au théâtre et je n'ai jamais le plaisir de faire arriver Melchior, Balthazar et Gaspard dans la crèche au Puy".
La crèche de Georges Perru est exposée au théâtre depuis sept ans et c'est la première année que les rois mages y figurent. "Il y a eu d'autres naissances dans l'année", glisse-t-il le sourire en coin, en référence au marchand de légumes qui a rejoint le groupe du marché aux poissonnières, dont une est également nouvelle (avec les mains sur les hanches). Avec ces arrivées, la crèche compte désormais 83 santons.

Un peu de culture
Ce véritable passionné nous fait aisément entrer dans son univers et l'émerveillement se mêle à l'érudition. L'occasion donc de renforcer un peu sa cultuer générale.

  • La tradition de la crèche remonte à 1643 mais quelles sont vraiment les racines de cette tradition ? Ecouter la réponse de Georges Perru.play

  • Savez-vous d'où provient l'origine de la fête des Saints Innocents, le 28 décembre ? Là encore, un personnage de la crèche n'y est pas étranger... Ecouter.


Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire