VIDÉO : découvrez en avant-première les nouveaux shows de l’Hôtel des Lumières

Par Annabel Walker jeu 30/06/2022 - 12:00 , Mise à jour le 30/06/2022 à 12:00

Avant l'ouverture ce vendredi 1er juillet, la presse a pu voir en intégralité les deux nouvelles scénographies immersives à l’Hôtel des Lumières du Puy : Léonard de Vinci comme vous ne l'avez jamais vu et le marquis de Lafayette déclinant son amour de la liberté à toutes les époques, jusqu'au soutien au peuple ukrainien.

Après deux saisons et plus de 50 000 visiteurs, l’Hôtel des Lumières du Puy-en-Velay propose, à partir de ce vendredi 1er juillet 2022, deux nouvelles scénographies immersives qui remplacent «Jusqu’au cœur de la Terre» et «Lumières Impressionnistes». Le plus grand centre d’art numérique de la région dévoilera deux spectacles à découvrir en famille : « Liberté, je dessine ton nom » et « Léonard de Vinci, l’immersive expérience ». Chaque scénographie dure 15 minutes dans une succession d'images rythmée. Plusieurs degrés de lectures s'offrent aux visiteurs, des plus petits aux plus grands.

"I have dream !"

Depuis 2020, l’Hôtel des Lumières c’est : 
+ de 50 000 visiteurs
12 emplois saisonniers créés
un point info tourisme et
un café tourisme dans la cour
Près de 100 000 minutes de spectacles immersifs projetés

Dans la première salle, vous embarquez à bord de l’Hermione, accueillis par le général Lafayette, le Héros des deux mondes et enfant de la Haute-Loire. C’est une aventure immersive vers la Liberté qui commence au travers des vagues et des tempêtes qui mènent aux Amériques. Un voyage hors du temps sur l’Atlantique pour rejoindre les insurgés et leurs alliés français, en plein cœur de la bataille de Yorktown. Les canons résonnent pour l’indépendance des États-Unis. Le roulis des vague est perceptible et les rats vous passent entre les jambes.

"Ich bin ein Berliner"

La fresque pour la liberté se poursuit à Paris, 1789, lors de la prise de la Bastille qui mènera à la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.
Votre quête de liberté ne s’arrête pas là. Elle vous emmène aux cotés de celles et ceux qui en ont écrit les plus belles pages, composé les plus beaux airs, esquissé les plus belles illustrations de ce droit fondamental : Martin Luther King et son fameux "I have a dream", JF Kennedy scandant "Ich bin ein Berliner", le général De Gaulle, Victor Hugo, Rosa Parks, Olympe De Gouges, Jean Moulin, mais aussi Marina Ovsiannikova, la journaliste russe qui a brandi une pancarte «no war» en plein journal télévisé russe en mars dernier. En fin de spectacle, le drapeau ukrainien tapisse l'intégralité du sol de la pièce tandis qu'une colombe longe les parois et que John Lennon entonne "Imagine".

Léonard est un maître du "sfumato", un glacis qui donne un voile brumeux aux formes

C'est Luciano Pavarotti qui vous accueille dans la 2e salle sur l'air de La Tosca de Puccini. S'ensuivent Verdi, Paganini, Mozart... Une bande son qui vous prend aux tripes pour imaginer l'oeuvre de Léonard de Vinci s'il avait eu accès à l’art numérique. Voyagez avec ses inventions remarquables qui prennent vie dans un monde imaginaire. Embarquez dans ses machines volantes créatives et incroyables, dans ses esquisses de mécanique générale visionnaire… À travers des jeux de lumières, le spectacle pénètre au cœur de l’œuvre picturale et architecturale du génie florentin. Inspirez-vous du de Vinci dessinateur, peintre et icône de la Renaissance. Côtoyez la Joconde et La Cène dans des effets de lumières et d’ombres inédits. Vivez le monde de l’ingénieur, le scientifique, l’artiste, l’anatomiste, le sculpteur, le peintre ! Leonard de Vinci se raconte dans un spectacle immersif adapté à tous les âges pour aller au-delà de la réalité.

>>> Notre reportage en images :

Emmanuel Boyer, chargé de la promotion et de l'attractivité du territoire de l'Agglomération du Puy-en-Velay nous présente les deux nouvelles scénographies.

Par ailleurs, une nouvelle expo photos, de l'artiste ponot Rémi Flament, attend les visiteurs :

Et toujours visibles à l’Hôtel-Dieu :

Compostela, la chapelle en lumières

Des fresques murales animées entraînent les visiteurs dans un voyage céleste baptisé Compostela, le champ des étoiles, en référence au classement au Patrimoine mondial de l’Humanité au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les croisées d’ogives, les voûtes sont animées et offrent des perspectives de lumières inédites. Une première en France. Explication avec Emmanuel Boyer :

 

Cathédrales de Lumières

Des moyens techniques dignes des plus grands centres d’art numérique :
3 salles immersives + un parcours de visite unique
Sons design immersif
Plus de 70 vidéo projecteurs dernière génération
18 serveurs informatiques

Le parcours des spectateurs de l’Hôtel des Lumières conduit à la Salle des Cuves. Les cathédrales emblématiques de la Région sont reconstituées en maquettes 3D. Avec les mêmes techniques de projection utilisées sur les « vrais » monuments, les cathédrales sont mises en lumières par des vidéo projecteurs miniatures et dévoilent des scénographies inédites.

 

 

Et bien sûr l'exposition permanente est toujours visible. Présentation avec Emmanuel Boyer : 

La fréquentation est-elle au rendez-vous ?

Côté sanitaire, des ultra-violets s'attaquent aux éventuels microbes dans l'accueil de l'Hôtel-Dieu. Les salles climatisées sont équipées équipées d'extracteurs d'air de grande capacité.
Un accès pour les personnes à mobilité réduite est prévu (entrée par le bas des marches de la cathédrale, en téléphonant par avance). Puis dans les salles des scénographies, des tabourets peuvent être mis à disposition.
Entrée de l'Hôtel des Lumières par les grands escaliers de la cathédrale (jusqu'au porche de la cathédrale), niveau 4.
Ouverture au public vendredi 1er juillet 2022, première projection à 10h.

Réservations sur hoteldeslumieres.com

Tarifs :
9,50€
6€ jeunes < 15 ans
Gratuit < 6 ans
25€ Pass' famille (2 adultes + 2 enfants)
Groupes sur réservation par email à groupes@hoteldeslumieres.com
 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire