VIDEO. Chantier du Pensio : adieu chapelle

jeu 25/02/2016 - 13:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Depuis le début du chantier sur le site de l’ancien Pensionnat Notre Dame de France, anciens élèves et curieux se pressent pour observer les travaux. Ce vendredi 26 février, seule la porte reste toujours debout. Elle devrait être reconstruite au jardin Henri Vinay.
Tableau de chantier
Il faut bien reconnaître que la scène est impressionnante. Cette fin de semaine, les artisans peaufinent le futur bâtiment de l’IUT du Puy, qui devrait accueillir le FabLab. Un peu plus loin, des déchets sont brûlés à même le sol. La grandeur des flammes hypnotise les curieux passant par la rue de la Ronzade. En toile de fond, la fameuse chapelle s’essouffle un peu plus à chaque coup de pelle mécanique. C’est cette partie-là qui intrigue le plus : l’ancienne chapelle devenue salle de sport puis centre documentaire. Eventrée depuis deux semaines, la chapelle est démolie de l’intérieur par les engins. Puis, c'est au tour des deux derniers murs extérieurs, seuls remparts contre le regard des curieux.
Faites glisser le curseur sur le montage ci-dessous (L'image peut mettre du temps à se charger)

La valse des souvenirs
« C’est une étape », commente un riverain. Il n’a pas été élève dans l'établissement, mais il vient voir l’évolution du chantier tous les jours. « Je prends des photos avec mon portable », explique-t-il. « Moi, je connais quelqu’un qui est resté plus de cinquante ans au Pensio. En tant qu’élève, puis en enseignant. Maintenant, sa fille travaille sur le chantier », explique un autre homme. Comme lui, ils sont quelques dizaines armés d’appareils photos ou d’un simple portable pour immortaliser l’instant tout en évoquant quelques souvenirs. Et chaque pierre qui tombe est accompagnée par les exclamations de stupeur des spectateurs. Vendredi, les murs ont été démolis jusqu'à environ deux mètres du sol.
Retour en vidéo sur quelques jours de démolition


M.P. et E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire