Vellav’Extrême : Une vague humaine prête à se jeter dans la boue

jeu 21/06/2018 - 18:55 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Cette course la Vellav’Extrême est à la fois nouvelle et ancienne. Les amateurs de boue et de courses à obstacles la connaissent mais sous un autre nom : l’Auvergnate Extrême. Si la nouvelle entité organisatrice de cette manifestation, la société ponote Tout Un Événement historiquement spécialisée dans les événements d’entreprises ; a changé son nom, elle n’a toutefois pas touché au concept qui depuis 2013 rassemble jusqu’à 800 personnes à Saint-Paulien.
----Infos pratiques :
Samedi 22 septembre 2018
Au complexe sportif Le Chomeil à Saint-Paulien
Retrait des dossards à partir de 11h30
Départ de la course à 14 heures
Tarif : A partir de 38€ en prévente
www.vellav-extreme.fr-----Une aventure bien plus qu’un défi sportif
S’il faut être un tant soit peu sportif pour pouvoir parcourir les 8 ou 13 kilomètres (au choix) et franchir la quarantaine d’obstacles qui se présenteront le long de ces deux parcours, il n’est cependant pas question de se glisser dans la peau d’un athlète. « Cette course c’est plus une aventure conviviale qu’un défi sportif, il n’y a d’ailleurs pas de chronomètre », explique Maxime Arnaud, à la tête de Tout un Événement.
S’appuyer sur les associations locales
La convivialité, parlons-en d’ailleurs car toute cette course est orientée sur ce principe-là. C’est ce que nous promet l’équipe organisatrice avec l’annonce d’une nouveauté : un seul et unique départ. Traditionnellement, l’Auvergnate Extrême organisait des départs toutes les 30 minutes pour limiter les encombrements au niveau des obstacles.

La Vellav’Extrême prend, elle, le contre-pied de cet argument. Après une séance d’échauffement dans la joie et la bonne humeur, c’est une vague humaine qui s’élancera dans cette course folle. « Ça peut générer un peu d’attente sur les obstacles mais il y aura des animations pour faire patienter les coureurs. Nous privilégions l’esprit ludique à l’esprit de compétition », affirme Maxime Arnaud. Et d’ajouter : « Nous avons un partenariat avec les Jeunes agriculteurs de la Haute-Loire et le Comité de promotion des produits agricoles de Haute-Loire. » Trois points de ravitaillement seront ainsi dédiés aux produits du terroir avec, entre autres, des dégustations de charcuterie et de fromages.

Après l’effort, le réconfort. Les coureurs seront invités à partager un repas et à étirer leurs muscles sur la piste de danse à l’occasion d’un concert dont la tête d’affiche reste encore secrète.
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire