Velay FC forfait, c'est officiel, pas de derby de coupe de France ce week-end

mar 26/01/2021 - 20:00 , Mise à jour le 26/01/2021 à 20:00

Velay FC confirme son forfait pour le match de dimanche 31 contre Le Puy Foot par la voix de son président. Explications détaillées et réactions des protagonistes.

Dans le contexte de pandémie, la ligue de football a choisi de privilégier la coupe de France. Elle veut absolument la mener à son terme par la modification des règles du jeu en créant des sortes de pré coupe régionales avant la rencontre des clubs pro en 32ème de finale.

Le problème est que dans ces mini-coupes organisées par la ligue, on trouve des clubs de niveaux très différents. Les plus gradés qui comprennent dans leurs effectifs des joueurs sous contrat ont pu reprendre l'entraînement depuis plusieurs semaines, c'est le cas du Puy Foot. Au contraire, les petits clubs qui n'ont que des amateurs dans leurs effectifs ne comprennent pas qu'on leur propose de reprendre la compétition sans avoir pu faire aucune rencontre de mise en jambe après une interruption de plus de trois mois.
De plus, les entraînements étaient déjà difficiles à organiser à cause du confinement, de l'interdiction d'utiliser les vestiaires, d'un protocole interdisant les oppositions mêmes amicales et du couvre-feu abaissé à 18 heures sans aucune dérogation.

Quatre clubs ont déjà déclaré forfait en France dont Dompierre (Allier)

A l'heure où nous écrivons ces lignes, quatre clubs dans toute la France ont décidé de faire défection et de déclarer forfait pour des raisons à la fois médicales et techniques. Parmi eux, Dompierre, le tombeur de Vals près Le Puy au tour précédent, qui a l'habitude de créer l'exploit en coupe depuis quelques années. Le club devait rencontrer Andrézieux-Bouthéon, un club ligérien de N2. Impossible pour des amateurs de se confronter à des joueurs semi-pro qui s'entraînent depuis plusieurs mois qui ont faim de matches.

Le site footamateur.fr évoquait ce mardi matin la même possibilité pour Velay FC, le club de l'entente Polignac Saint-Paulien.

La Ligue vient d'informer lundi 25 janvier les directions régionales que les clubs forfaits ne seraient pas sanctionnés. En effet, l'amende pour un forfait est généralement dissuasive et surtout accompagnée "d'une interdiction de participation dont la durée est déterminée par la Commission compétente", dit le règlement de la coupe. Nul doute qu'il va y avoir dans les deux jours une inflation de défections et ce pour des raisons techniques, aussi .

Des raisons techniques

Il faut que les joueurs puissent présenter un test PCR de moins de trois jours au moment du match. Le chargé de la communication du Puy Foot, explique que pour les joueurs du Puy, les rendez-vous pour les tests sont prévus jeudi matin 28 janvier. Les joueurs de Polignac, qui travaillent tous, vont avoir du mal à trouver un créneau avant 18 heures, heure fatidique du nouveau couvre-feu.

Le cas de Velay FC

Les nouveaux pensionnaires de N3, le staff et surtout les joueurs, se faisaient une joie du tirage au sort qui leur proposait un derby avec les N2 du Puy Foot. Le match avait été reporté en extrême limite du fait de l'instauration du deuxième confinement. Le président de VFC, Guillaume Fourcade, avait déjà confié que pour lui, le maintien du match dans les conditions actuelles était insensé et qu'il ne voudrait faire courir aucun risque physique à ses joueurs. “Nous attendons la décision définitive de Velay FC dans les heures ou les jours à venir”, avouait le responsable de la communication du club du Puy ce mardi 26 janvier à midi.

Le foot-fric, explication de texte :

Quand on regarde le tableau dans lequel se situent les deux clubs de la Haute-Loire encore en lice, on constate que si la logique est respectée, il est possible pour Le Puy d'atteindre facilement les 32ème de finales avec au passage une prime pour chacun des matches gagnés à partir du 7ème tour et qui pourrait arranger les finances de n'importe quel club.

Tableau région AuRA de la nouvelle coupe de France 2021 Photo par TC

La dotation est de 7 500€ pour le 7ème tour et 15 000 euros pour le 8ème, soit un cumul de 22 500 euros. Difficile de laisser passer l'opportunité. Si Velay FC devait annoncer son forfait, Le Puy Foot devrait pouvoir atteindre les 32ème. S'il créait l'exploit de battre un club pro, ce serait formidable puisque la prime est de 30 000 euros. Le président Gauthier, que nous avions interviewé en décembre, disait qu'il souhaitait favoriser le championnat et laisser filer la coupe : "on ne peut pas prendre le risque de tenir deux lièvres à la fois'', déclarait-il alors en substance.

Aujourd'hui le discours a changé. Le service communication du Puy Foot nous disait ce mardi midi : "la Ligue a choisi de mener la coupe à son terme et de faire passer celle-ci avant les championnats. On ne peut que s'y résoudre aussi. C'est vrai que toute manne financière est bonne à prendre par les temps qui courent." Ce faisant, il ne dit donc pas autre chose que le président de Velay FC qui dénonce l'hégémonie du foot-fric dictée par la manne des annonceurs. Velay foot a sans doute pris sa décision. Reste à la rendre publique.

Mise à jour à 19 heures

Les réactions au forfait de Velay FC

Guillaume Fourcade, Président de Velay FC : Vouloir, Pouvoir, Devoir.

"Notre décision de déclarer forfait est le fruit d'une réflexion du bureau exécutif du club. Nous avons prévenu le club adverse dans l'après-midi par message et nous avertirons la fédération dans le délai légal. Nous avons expliqué notre décision en pesant trois points : Vouloir, Pouvoir, Devoir.

Vouloir, "Est ce qu'on veut jouer ce match. La réponse est oui, bien entendu. Un derby comme ça c'était un super challenge".

Pouvoir jouer ce match ? "On a discuté avec beaucoup de spécialistes et de préparateurs pour arriver à la conclusion que les joueurs ne sont pas prêts à jouer un tel match. On aurait pu dire "ok" , on y va comme à la guerre et tant pis pour les sacrifices et les blessés. Non ".

Devoir : Est-ce qu'on doit jouer ce match dans le contexte actuel ? Non

"On ne fait pas de politique ni rien, mais jouer ce match suppose de faire des tests PCR pour au moins 25 de nos joueurs et dirigeants en espérant pouvoir en inscrire 16 sur la feuille de match. Du côté du Puy, pareil et il faut aussi, pour respecter le protocole, faire des tests pour les arbitres, les délégués, etc. Bref, ça représente au moins 75 tests à 75 euros l'un. Et ça, pour un seul match. Et qui paye ? Nous tous ! Imaginez ça reproduit à des dizaines de matches dans toute la France [32 matches pour le 6e tour rien qu'en Auvergne Rhône-Alpes, Ndlr]. Je suis chef d'entreprise et nous sommes des citoyens responsables. Les gars qui jouent aussi, ils sont comme moi, on n'est pas là pour inciter à cette gabegie".

Pourquoi ne pas reporter ce match ?

"Alors, nous, on n'est pas contre le report de ce match. On demande à la fédé de prendre ses responsabilités et de nous donner les conditions de pouvoir jouer ce match normalement, c'est-à-dire en nous donnant un temps de préparation nécessaire. C'est ce qu'on demandait; nous les petits clubs."

Vote des joueurs ?

Quant aux rumeurs sur le vote des joueurs, "Il faut couper court à la rumeur. Les joueurs ont été consultés individuellement au cours de la semaine. Les avis étaient assez partagés si on fait le décompte exact des positions mais, la décision revient aux dirigeants. Cette décision a été difficile et ne nous ravit pas."

Du côté du Puy foot, pas de commentaire sur la décision du club adverse qu'on respectera

Le chargé de communication du Puy Foot déclare : "Les joueurs se sont entraînés en prévision de ce match. C'était un des objectifs immédiats. Ils sont déçus bien entendu. Ils sont en manque évident de compétition et ils ont faim de football. Ils attendaient le match avec impatience. Quant à la décision de Velay FC, nous la respectons, il ne nous appartient pas de la commenter. C'est bien que nous soyons informés assez tôt, car les tests PCR que devaient passer les joueurs étaient programmés ce jeudi".

Roland Vieira, entraîneur de l’équipe du Puy (N2) : déçu évidemment

Le coach ponot partage ses sentiments et pense parler aussi au nom de ses joueurs avant l'annonce officielle : " On est encore au stade des rumeurs, on ne sait pas quelle est la décision officielle de Polignac. Si les rumeurs se confirment, ce qu'on peut dire c'est qu'on est déçu, forcément, car on se faisait une fête de pouvoir rencontrer d'anciens joueurs. Les gars sont des professionnels, ils veulent pouvoir faire leur métier et par-dessus tout sur ce match c'était aussi le fait de pouvoir rencontrer d'anciens joueurs du Puy et d'autres qu'on connait bien et qui sont des amis. C'est sûr, les conditions de reprise ne sont pas tout à fait les mêmes. Quant à l'avenir du tour prochain, on ne veut même pas y songer. Là, on n'arrive même pas à avoir de certitude à une semaine alors ce qu'il en sera dans 15 jours. On va continuer à travailler. Les gars espèrent pouvoir enfin reprendre la compétition, car c'est leur essence ".

T.C.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

bl

mer 27/01/2021 - 08:16

ce n'est pas une question de vouloir pouvoir devoir
il est tout simplement inadmissible qu'on puisse penser à une compétition foot alors qu'on parle de confinement pour tous et que des commerces, restos et autres qui sont fermés et qui ont surement d'autres soucis et quand ils voient çà ils doivent avoir une grosse paire de boules
c'est vraiment déplacé et irrespectueux pour ces gens et ceux qui sont morts
il est vraiment au fond du trou en france
sinon le puy foot il devrait aussi refuser de jouer cette mascarade ils en sortent pas grandi