Vals : vous reprendrez bien quelques célébrités ?

mar 20/05/2014 - 15:00 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Avec plus de 9 000 spectateurs sur l'ensemble de la saison écoulée, plus de 700 abonnements et un taux de remplissage supérieur à 80 % en moyenne, le centre culturel de Vals a une fois de plus dépassé les résultats escomptés.

En effet, le nombre d'abonnés a augmenté de 60 % l'an passé encore, passant ainsi de 150 en 2008 à 700 en 2013. Romain Sagnard, le responsable des affaires culturelles et du développement à Vals, revient sur ce succès grandissant et nous livre quelques clefs de ce succès. Ecouter. {{audio1}}

----Le centre culturel de Vals a fait le choix de tirer les tarifs au maximum vers le bas pour cette saison et pour les concerts, aucune place ne sera vendue au-delà de 36 €, "pour que ces spectacles soient accessibles à tous". Pour le théâtre en revanche, qui est plus taxé que la musique, le tarif maximal sera de 42 €.-----Le théâtre à l'honneur, avec Chevalier & Laspalès de retour
Pour réussir une telle percée en terme de spectateurs et d'abonnements, le centre culturel de Vals a notamment misé sur le théâtre et ses succès parisiens, qui venaient jusqu'à présent que très rarement en province, particulièrement en Haute-Loire. La saison passée, les pièces de théâtre proposées à Vals ont rencontré un succès sans précédent en affichant complet pour tous les rendez-vous majeurs, comme ce fût notamment le cas pour Chevalier & Laspalès en décembre dernier (lire).
Les deux larrons reviennent d'ailleurs à Vals le vendredi 5 décembre 2014 à 20h30 (voir en bas de page), pour reprendre leurs sketchs les plus connus. Romain Sagnard confirme le choix de faire venir ces succès théâtraux à Vals, qui demeure un vrai axe de développement pour le centre culturel André Reynaud, tout en ne négligeant pas la scène musicale. Ecouter. {{audio3}}

----L'ouverture des abonnements (à partir de trois spectacles sélectionnés) aura lieu le 3 juin prochain à 8h30, à la billetterie, par téléphone ou par Internet. Pour la billetterie à l'unité, l'ouverture ne se fera que le 3 septembre, dès 8h30.-----Une programmation complémentaire à celle du Puy
La plupart des dates proposées à Vals se concentrent sur la deuxième partie de saison, soit le premier trimestre 2015, avec cinq des 15 spectacles proposés, soit un tiers des représentations seulement en 2014. Cette offre permet d'être complémentaire avec la programmation culturelle du Puy-en-Velay (lire), qui propose davantage d'offre à l'automne 2014.
Si la majorité du public vient effectivement du bassin du Puy, le responsable des affaires culturelles et du développement à Vals confirme que certaines dates ont permis d'attirer une clientèle venant de bien plus loin. Ecouter. {{audio2}}

 

  • La programmation

Samedi 4 octobre 2014 à 20h30 : Le clan des divorcés
Le Clan des divorcées fête ses 10 ans et sa dernière tournée avec plus de deux millions de spectateurs ! Pour cet événement le Centre Culturel, qui avait déjà accueilli la pièce en 2012 (complet) a été choisi pour célébrer cet anniversaire et confirmer le succès des tournées précédentes.

Jeudi 30 octobre à 15h : Les joyaux de l'Amérique latine
Le spectacle aura lieu dans l'après-midi pour que les personnes âgées puissent également en profiter. Ce spectacle étonne, charme et crée l’émotion de par le talent de ses mariachis et la grâce de ses danseuses et danseurs.

Vendredi 28 novembre 2014 à 20h30 : Grégoire
"C'est une date phare de la saison pour cet rtiste qui est déjà disque de platine", prévient d'emblée Romain Sagnard. Eternel amoureux de la chanson et du public, il a choisi des petites salles dans la plupart des villes, pour être au plus proche de ses fans et ainsi retrouver « ces regards » qui lui sont si chers. Des concerts pour partager sa musique en toute intimité.

Vendredi 5 décembre 2014 à 20h30 : Vous reprendrez bien quelques sketchs ?, avec Chevalier et Laspalès
Un an après leur venue à Vals (lire), les deux comiques reviennent pour reprendre leurs sketchs les plus connus. Trente ans plus tard, après avoir interprété 7 pièces de théâtre, une succession de two-men-show ensemble et joué, en duo ou en solo, dans de nombreux films et téléfilms, les deux compères reviennent à leurs premiers amours avec un nouveau spectacle « Vous reprendrez bien quelques sketches ? » qui s’est joué au Théâtre de La Renaissance à Paris avant un grand départ en tournée.

Dimanche 14 décembre 2014 à 16h : Avalon Celtic Dances
Vu par plus de 300 000 spectateurs à ce jour, Avalon possède les meilleures références en matière de festivals celtiques. L'équipe est composée des meilleurs virtuoses de la danse et de la musique irlandaises, offrant au public le standard le plus élevé en la matière. "Un spectacle à voir en famille pour une référence de la musique celtique, à quelques jours de Noël", a précisé Romain Sagnard.

Vendredi 16 janvier 2015 à 20h30 : Yves Jamait
"C'est vraiment notre coup de coeur de la saison", affirme Romain Sagnard, "on mise beaucoup sur lui, il a une identité forte et une grande présence scénique". Comme Ferré chantait de la poésie pour tous, Jamait cite de la philosophie sous une plume affinée pour le plaisir de tous ceux qui le suivent et dans la plus belle tradition de la chanson. Il présentera son nouvel album "Amor Fati".

Samedi 24 janvier 2015 à 20h30 : Le Placard, avec Elie Semoun
"C'est le début de notre trilogie majeure théâtrale, avec ce succès large et complet à Paris", explique Romain Sagnard. La pièce est écrite et mise en scène par Francis Weber. On y retrouve Elie Semoun, Laurent Gamelon, Philippe Magnan, Zoé Felix, François Levantal, Laurent Paolini et Marie Facundo (plus d'infos sur la pièce en téléchargant la plaquette de la saison culturelle de Vals en bas de page).

Samedi 28 février 2015 à 20h30 : Grand Corps malade
Pour cette première date de l'Altilive, il propose son quatrième opus sur scène, "bien différent des autres avec une grande réorchestration qui apporte une vraie valeur ajoutée", selon Romain Sagnard. L'artiste a en effet su a su s’entourer d’un de ses meilleurs partenaires avec le trompettiste talentueux Ibrahim Maalouf, qui a composé la majeure partie des chansons. Sa présence n'est pas encore confirmée mais des musiciens accompagneront Grand Corps malade sur scène.

Mercredi 4 mars 2015 à 20h30 : Je préfère qu'on reste amis, une pièce de Laurent ruquier avec Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal
La dernière pièce de auernt Ruquier affiche complet à Paris depuis janvier. Il signe ainsi sa sixième pièce en tant qu’auteur, en gardant sa marque de fabrique : un bon mot par réplique, qui déclenche automatiquement l’euphorie du public. Des rires, de l’amour, de ’humour... Pas de doute, c’est une vraie comédie romantique.

Samedi 14 amrs 2015 à 20h30 : Stephan Eicher
Le compositeur franco-suisse a bien mûri depuis ses fameux succès « Déjeuner en paix », « Pas d’ami comme toi », « Combien de temps » ou encore « Tu ne me dois rien ». Stephan Eicher est autant ouvert d’esprit qu’il est imprévisible, lui qui a aussi bien travaillé avec des outsiders de la scène électronique française que des légendes du blues. Toutes ces rencontres, qui n’ont cessé de rythmer sa vie d’artiste, sont pour lui comme une nécessité. Avec son dernier album, « L’Envolée » Eicher n’est peut être jamais allé aussi loin dans la beauté des choses, la qualité du son et la recherche d’émotion. Etre là où on ne l’attend pas, voici ce qui motive le chanteur helvète qui aime inventer à chaque fois des concerts différents.

Vendredi 20 mars 2015 à 20h30 : Zebda
Aujourd’hui ils repartent avec un nouvel album dès l’automne suivi d’une tournée, à l’oreille une fleur, à la taille une hache, persuadés que c’est ensemble qu’on est plus fort. Entrez dans l’île Zebda, cette île peuplée de rêves, ce bac à sable où les pelles sont des guitares et les seaux des chants de résistance !

Dimanche 29 mars 2015 à 16h : Nina, avec François Berléand, Mathilde Seigner et François Vincitelli
C'est un "vaudeville revisité et dépoussiéré" qui sera proposé à Vals. Nina a connu un formidable succès théâtral sur la scène du prestigieux Théâtre Edouard VII à Paris, sous la direction de Bernard Murat. Cette comédie renverse les codes du vaudeville et apparaît d’une grande modernité. Toute la magie d’un Guitry est présente dans ce théâtre de boulevard qui renouvelle les vieilles recettes du genre. Intelligemment construite, elle déroule une intrigue qui ne tombe jamais dans l’ennui, grâce à une ambigüité des personnages magistralement interprétée.

Vendredi 10 avril 2015 à 20h30 : Pierre Richard
Orfèvre de la comédie, figure unique de la scène et du cinéma, grand clown blond et lunaire pantin, Pierre Richard joue les funambules entre sa fantaisie pure et la vérité dévoilée. Entre rires et émotions, il livre aux spectateurs privilégiés, captifs et en haleine, mille aventures au gré des caprices de sa mémoire. "Un personnage fou et insolite, un vrai moment de tendresse", complète Romain Sagnard.

Mardi 12 mai 2015 à 21h : Pockemon Crew
Au-delà de tout clivage générationnel, social et artistique, l’identité des Pockemon Crew repose sur une véritable envie de partager, de transmettre leur savoir-faire et les valeurs liées au hip-hop. La perpétuelle recherche de créativité dans leur mouvement alliant technicité et esthétisme fait d’eux des danseurs emblématiques de la nouvelle génération hip-hop. Très connu dans le monde du hip-hop, ce groupe est aussi proposé "pour le jeune public, qu'il ne faut pas oublier".

Samedi 23 mai 2015 à 18h et 20h30 : Nuit de la guitare
Il y aura trois groupes pour ce plateau :
Sébastien Vachez, guitariste français, lauréat de plusieurs concours internationaux, mène actuellement une carrière de concertiste, de compositeur, d’arrangeur et de pédagogue. Il donne des récitals dans de nombreux pays en Europe ainsi qu’en Amérique Latine et en Asie, et enseigne également lors de master–classes ou de stages.
Kiko Ruiz a puisé dans sa culture et en a intégré tous les codes et les rythmes du flamenco pour en exprimer sa vision. En renouvelant le flamenco traditionnel, il s’est imposé comme l’un des guitaristes les plus représentatifs de la scène française. Il est brillant, inventif, passionné, avec une originalité juste, sa générosité sur scène est palpable. Sa musique vous touche l’âme.
Inter-scène : Mister Klof, avec Julien Cartonnet (cornemuse), Tiennet Simonnin (accordéon), Sylvain Quéré (guitare) et Sylvain Vuidart (flûte traversière), alias Mister Klof, proposent un répertoire alliant mélodies traditionnelles et compositions au service du bal folk. Issus des musiques du Centre France, d’Irlande, de Bretagne ou encore du jazz, ils marient avec succès ces influences diverses et variées au sein de ce quartet au son énergique.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire