Vals : entre gestion économe des ressources et vision stratégique d’avenir

lun 03/02/2020 - 18:09 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:03

De l’expérience, il est certain que le maire actuel de Vals près Le Puy n’en manque pas. Elu conseiller municipal en 1983, Alain Royet dirige cette commune de quelque 3 500 habitants depuis 2001. Sans étiquette, il se représente pour un 4e mandat.

Mais Alain Royet, 69 ans, n’est pas le seul à pouvoir mettre en avant son expérience. Parmi les 23 co-listiers, 16 ont déjà effectué au moins un mandat et en redemandent, preuve qu'ils ne sont « pas dégoûtés ! » pour Alain Royet. Pour une grosse poignée d’entre eux, ce sera même le 3e ou le 4e à partir de mars… C’est en tout cas comme cela que nombre d’entre eux l’ont présenté, la semaine dernière lors de l’annonce officielle de la liste à la presse. « Si on se présente c’est bien pour être élu ! » lance l’un d’entre eux avec une belle assurance entraînant les autres dans son sillon.

"Une très bonne chose pour la démocratie"
Si en 2014, la chose ne faisait guère de doute, y compris en bas de liste, c’est parce qu’une seule liste s’était présentée. Cette fois cependant, il semble que les électeurs de Vals auront à nouveau à faire un choix face aux urnes puisqu’une liste alternative doit annoncer ses projets en fin de semaine. « Ce n’est pas la première fois qu’il y a plusieurs listes à Vals, souligne Max Huguenin, à l’époque ils n’avaient pas obtenu de sièges malheureusement ». « Malheureusement », car l’adjoint à l’urbanisme et à l’environnement estime que c’est une « très bonne chose pour la démocratie qu’il y ait une liste en face ». Reste à voir si celle-ci sera complète et pourra être déclarée en préfecture entre le 10 et le 27 février à 18h, date limite de dépôt. « Soyez assurés que la nôtre le sera dès le 10 février à midi », lance Alain Royet dans un grand sourire faisant retrousser sa large moustache à la gauloise.

Et la liste sortante d’assurer qu’aucun des sept conseillers municipaux quittant l’équipe ne l’a fait pour rejoindre une liste concurrente. « Ils s’arrêtent principalement pour raison de santé ou d’âge avancé », précise Marc Boléa. L’adjoint aux travaux souligne, en effet, le « très bon état d’esprit » de l’équipe dont il représente un pilier historique avec ses trois mandats. Quant aux nouveaux, ils seront une force supplémentaire, estime Elisabeth Lyotard, car « ils viennent de différents secteurs de Vals et pourront apporter de nouvelles idées ».

"Des promesses tenues"
Bref, tous sont impatients de dévoiler leurs projets dans les semaines à venir lors de réunions publiques. Déjà, Alain Royet souligne que les promesses ont été tenues au cours du mandant écoulé (voir le bilan tiré de l’année 2020 lors des vœux). Et de rappeler que la gestion d’une commune, fut-elle à taille humaine, n’est pas chose aisée : « J’entends dire "y a qu’à faire si ou ça, je paye des impôts après tout !", mais ce n’est pas si simple que ça ! » Sa ligne directrice : « une gestion économe des ressources » qui n’est pas antinomique d’une « vision stratégique d’avenir ».

Annabel Walker

La liste « L’expérience au service de Vals » :

Alain Royet, 69 ans, retraité, ancien responsable du service apprentissage et formation à la Chambre des métiers de Haute-Loire, a fait partie des bureaux du comité des fêtes, du comité de jumelage, de la société de chasse…

Philippe Bach, 66 ans, retraité, ex-chef d’entreprise, un mandat à ce jour.

Marc Bolea, adjoint aux travaux, trois mandats à ce jour, conseiller départemental, président du SDIS43 (Service départemental d’incendie et de secours).

Christian Bourdiol, 57 ans, cadre bancaire, trésorier de l’Espace Chirel, entrant.

Marie-Claude Broc, 68 ans, retraitée, ex-comptable, un mandat à ce jour.

Françoise Descours, 61 ans, cadre de santé de la fonction publique hospitalière, deux enfants, résidente à Vals depuis 32 ans.

Max Huguenin, 64 ans, adjoint à l’urbanisme et à l’environnement, commercial agricole, “petit-fils de Valladier très attaché à sa commune”.

Philippe Joujon, 51 ans, conseiller communautaire et vice-président du syndicat des eaux de l’Agglomération du Puy-en-Velay, la Direction de l’Eau et de l’Assainissement.

Jacky Jouve, 71 ans, retraité de chambre consulaire, trois mandats à ce jour.

Myriam Liautaud, 46 ans, infirmière, mère de trois enfants, impliquée dans plusieurs associations comme le comité de jumelage, les Gapians ou encore l’APE La Fontaine (association de parents d’élèves).

Jean Liotard, 72 ans, retraité de la fonction publique, un mandat à ce jour.

Vincent Loiseau, 28 ans, agent commercial immobilier, entrant.

Elisabeth Lyotard, 58 ans, pharmacienne, adjointe à la culture, suppléante de Christiane Mosnier au Conseil départemental, trois mandats à ce jour.

Martine Maurin, 71 ans, retraitée du Crédit agricole, deux mandats à ce jour.

Lydia Merle, aide soignante dans la fonction publique hospitalière, entrante.

Jean-Luc Montellier, 54 ans, gestionnaire sinistres dans une entreprise de transports, président de Vals’Avenir qui organise le salon Vinivals (les 8 et 9 févriers prochains au pôle multi-activités), trois mandats à ce jour.

Félix Mouleyre, 70 ans, retraité comptable, un mandat à ce jour.

Evelyne Pulveric, 67 ans, retraitée du Crédit agricole, entrante.

Karine Reynaud, 50 ans, agent commercial immobilier, entrante.

José Santos, 46 ans, responsable atelier dans l’industrie chimique, deux enfants, ex-formateur à Vals Informatique, impliqué dans Vals’Avenir, entrant.

Guilène Savel, 49 ans, cadre commercial, entrante.

Patricia Testud, 59 ans, membre de la commission travaux et urbanisme, infirmière.

Laurence Vivier, 49 ans, commerçante coiffeuse, un mandat à ce jour.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire