Vaccination Covid : six centres à terme en Haute-Loire

Par A.Wa ven 15/01/2021 - 15:45 , Mise à jour le 15/01/2021 à 15:45

Alors que l'annonce officielle des six centres de vaccination Covid en Haute-Loire est attendue d'un instant à l'autre, encore faut-il que le nombre de doses reçues soient au rendez-vous.

A partir de lundi 18 janvier, la vaccination sera élargie aux personnes souffrant de pathologies chroniques sévères comme les cancers, l’insuffisance rénale ou la trisomie 21. Ça représente 800 000 personnes. Donc, en tout, 6,5 millions de Français sont éligibles au vaccin avec les résidents d'EHPAD et personnels soignants.

Certains soignants refusent aussi de se faire vacciner

En Haute-Loire, jusqu’ici (jeudi 14 janvier) seuls mille résidents d’EHPAD ont été vaccinés dans le département. C'est peu. Cela s'explique par la volonté de consulter les résidents et leurs familles pour avoir leur accord, un processus parfois entamé dès la fin d'année 2020 dans certaines structures. Mais cette lenteur trouve aussi son origine dans la réticence de certains résidents. "Certains soignants refusent aussi de se faire vacciner ; c'est plus surprenant et ce n'est pas sans poser problème", remarque Jean-Pierre Marcon, le président du Conseil départemental.
Dans un établissement, un cluster s’est déclaré en pleine vaccination en début de semaine. 
Les employés des association d'aides à domicile (ADMR et UNA Sainte-Elisabeth) se verront proposer la vaccination prochainement.

En Haute-Loire, il devrait y avoir six centres de vaccination situés dans les hôpitaux locaux. Pour l’instant, Le Puy, Yssingeaux et Brioude sont opérationnels. Ceux de Craponne et Langeac devraient suivre rapidement, ainsi que Monistrol-sur-Loire dans un lieu encore non dévoilé. Le tout devrait être communiqué par la préfecture de façon imminente.

On manque de doses de vaccin

Pour l’instant, on manque de doses de vaccin. La Haute-Loire devrait en recevoir 5 000 par semaine (sur la base des produits autorisés à ce jour). Le défi logistique est immense sachant que la durée de validité du vaccin de Pfizer BioNTech est de cinq jours comprenant le pré-approvisionnement et qu'il doit conservé à -70°C. Le vaccin d'Astra Zeneca devrait être moins contraignant mais l'autorisation des autorités sanitaires n'est pas prévue avant le 29 janvier.

> Tout savoir sur la vaccination avec l'ARS Auvergne Rhône-Alpes

L’hôpital Emile Roux a diffusé un message à la population ce mercredi 13 janvier. L’établissement ponot est inondé d’appels pour demander des rendez-vous de vaccination anti-Covid. Mais ce n’est pas la bonne méthode. Les plus de 75 ans doivent s’inscrire auprès de leur mairie. Ils seront alors contactés par l’hôpital pour fixer un rendez-vous. L’hôpital demande de respecter la procédure pour ne pas saturer les lignes téléphoniques.

Recenser les 75 ans+

Pour aider au recensement des personnes de plus de 75 ans, le Conseil départemental a fourni à la préfecture son fichier des bénéficiaires de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie). "Ce n'est pas exhaustif, reconnaît Jean-Pierre Marcon, le président du Département, mais ça a le mérite d'exister parce que les communes de taille significative vont avoir fort à faire!"

Ainsi, la Ville de Brives-Charensac indique ses coordonnées à cet effet :
- par téléphone au 04 71 02 12 55
- ou par mail : contactmairie@brives-charensac.fr

Pour Chadrac, les voici : 04.71.02.21.21 aux heures d’ouverture (8h-12h et 14h-17h du lundi au vendredi).

Pour Espaly La commune contacte toutes les personnes concernées par téléphone, mais afin de n'oublier personne ou pour toutes informations, n'hésitez pas à contacter la mairie au 04 71  09 95 61.

À Vorey-sur-Arzon, la mairie est ouverte du lundi au samedi de 9h à 12h et mardi et vendredi de 14h à 17h. Téléphone : 04 71 03 40 39. 
La municipalité indique qu'elle est en train d’organiser un centre de vaccination de proximité à Vorey avec le concours des médecins et infirmiers du pôle de santé et de la vaste CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé) des communes rurales alentours avec Craponne-sur-Arzon.

Au Puy-en-Velay, la mairie met en place une cellule d’appui à la vaccination pour recenser tous les Ponots de 75 ans et plus.

Le site sante.fr a planté, ce jeudi, pour sa mise en ligne. Il fonctionne ce vendredi matin. Mais vous pouvez vous inscrire à la vaccination auprès de votre mairie ou de votre médecin traitant.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire